Réseaux sociaux

15 janvier 2018 18:51; Act: 15.01.2018 18:53 Print

Instagram tricherait avec les likes

Il se murmure que la plateforme sanctionnerait ses utilisateurs peu actifs en ne les notifiant pas toujours des likes que leurs photos génèrent.

Sur ce sujet

Instagram sanctionnerait ses utilisateurs peu actifs en ne les notifiant pas du nombre de likes générés par leurs photos. Les privant ainsi des shots de dopamine envoyés à leur cerveau lorsqu'ils reçoivent un like.

Un article publié sur le site d'information The Globe and Mail montre comment la plateforme joue sur cet effet de «récompense». En jouant sur le désir d'obtenir des likes des utilisateurs, Instagram les incite à revenir de façon compulsive pour vérifier s'ils en ont de nouveaux. Cité dans l'article, Matt Mayberry, un expert de ce genre de stratégies, explique comment IG titille «l'insécurité sociale» de ses usagers.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • K. le 16.01.2018 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    aie aie mais que ce qu on s en fous de ses fameus " likes " ?! de tout façon toutes ses conneries de réseau sociaux endoctrinent la generation d aujourdhui et ils ne savent plus s estimer a leur propre valeur sans se comparer aux likes reçus des personnes inconnues ! on doit pouvoir parler de soi , se mettre en valeur dans la vrai vie ,dans une vrai discussion et non essayer de se vendre comme un vulgaire Tetrapak de lait au supermarché qui est noté avec des points ! c triste de voir notre société couler a a tel point dans l orgeuil , l égoïsme , l addiction...

  • Karl L le 15.01.2018 20:59 Report dénoncer ce commentaire

    c'est clair, il y a même des algorithmes pour les pays actifs, Luxembourg c'est la galère, postez en France, le résultat sera différent.

  • georgette le 16.01.2018 09:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand je vois les femmes dépensée de l’argent auprès d’un pseudo photographe voyeur pour être pris en photo à moitié nue juste pour des likes ou plus d’amies. Une fonction «  j’aime pas «  ferait des suicides .

Les derniers commentaires

  • georgette le 16.01.2018 09:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Quand je vois les femmes dépensée de l’argent auprès d’un pseudo photographe voyeur pour être pris en photo à moitié nue juste pour des likes ou plus d’amies. Une fonction «  j’aime pas «  ferait des suicides .

  • K. le 16.01.2018 08:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    aie aie mais que ce qu on s en fous de ses fameus " likes " ?! de tout façon toutes ses conneries de réseau sociaux endoctrinent la generation d aujourdhui et ils ne savent plus s estimer a leur propre valeur sans se comparer aux likes reçus des personnes inconnues ! on doit pouvoir parler de soi , se mettre en valeur dans la vrai vie ,dans une vrai discussion et non essayer de se vendre comme un vulgaire Tetrapak de lait au supermarché qui est noté avec des points ! c triste de voir notre société couler a a tel point dans l orgeuil , l égoïsme , l addiction...

  • Simone le 16.01.2018 08:48 Report dénoncer ce commentaire

    Je trouverais l'inverse plus logique - si tu es peu actif, ils te donnent des notifications de likes pour t'attirer à nouveau?

  • Karl L le 15.01.2018 20:59 Report dénoncer ce commentaire

    c'est clair, il y a même des algorithmes pour les pays actifs, Luxembourg c'est la galère, postez en France, le résultat sera différent.