Musique

01 août 2017 10:54; Act: 02.08.2017 11:18 Print

Spotify franchit la barre des 60 millions d'abonnés

La plateforme suédoise de musique en ligne maintient son écart avec son principal concurrent, Apple Music.

storybild

(Image d'illustration) Spotify a vu ses revenus progresser de 53% en 2016. (Lundi 31 juillet 2017)

Sur ce sujet

Le numéro un de l'écoute de musique en ligne, le suédois Spotify, a franchi le seuil des 60 millions d'abonnés, confortant ainsi encore un peu plus sa position de leader du marché, selon des chiffres publiés lundi sur son site. La plateforme de streaming audio reste sur un rythme de croissance très soutenu, avec un gain net de 10 millions d'abonnés payants en cinq mois et de 20 millions en à peine onze mois. Spotify revendique, au total, 140 millions d'utilisateurs actifs, abonnés ou non.

Apple Music se développe également à vitesse accélérée mais, parti très tard, en juin 2015, le principal concurrent de Spotify ne parvient pas à combler son retard sur le géant suédois. Début juin, le PDG d'Apple, Tim Cook, a annoncé que le service de musique en ligne de la firme à la pomme comptait 27 millions d'abonnés, contre 20 millions seulement début décembre.

Deezer sur le podium

Longtemps très ouvert, le marché de la musique en ligne par abonnement se résume désormais, pour l'essentiel, à un duel, les autres intervenants se situant désormais très loin derrière.

Selon une étude publiée par le cabinet spécialisé MIDiA, le Français Deezer arrivait, fin 2016, en troisième position, avec 6,9 millions d'abonnés.

Spotify a conclu, début juillet, un accord de diffusion avec la maison de disque Sony Music, selon plusieurs médias américains, peu après s'être entendu avec un autre poids lourd du secteur, Universal Music, en avril.

Politique de croissance

La plateforme est en négociations avec le troisième et dernier grand acteur de l'industrie du disque, Warner Music, selon plusieurs médias américains. Un accord entre les deux lèverait le dernier obstacle majeur à l'introduction de Spotify en Bourse.

Privilégiant une politique de croissance de son chiffre d'affaires et de son portefeuille d'abonnés, Spotify a vu ses revenus progresser de 53% en 2016, à 2,9 milliards d'euros, mais a enregistré une perte nette de 539 millions d'euros, selon les chiffres publiés en juin par la holding luxembourgeoise Spotify Technologies. Depuis sa création, en 2006, le groupe n'a encore jamais dégagé de bénéfice net.

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.