Étude

30 mai 2012 13:40; Act: 30.05.2012 14:34 Print

30% du Net européen dédié au piratage?

Près d'un tiers du trafic en heure de pointe en Europe serait utilisé par des services de peer-to-peer selon une nouvelle étude. De pire en pire...

  • par e-mail
Sur ce sujet

Faut-il y voir une forte résistance aux politiques anti-piratage lancées en Europe ces derniers temps? Selon le rapport du câblo-opérateur canadien Sandvine, le trafic européen en heure de pointe est utilisé à 20,32% par BitTorrent et à 9,39% par eDonkey, deux logiciels de peer-to-peer (P2P). Et le P2P est aujourd'hui utilisé en très grande majorité pour du partage illégal de fichiers. Environ 30% de «filesharing» donc, bien au-dessus des 17,70% dédiés à la navigation ou des 15,25% de Youtube.

Un constat étonnant qui tranche avec les chiffres en Amérique du Nord. Aux États-Unis ou au Canada, où les offres de contenu légal sont légion et où le streaming est plus répandu, le trafic en heure de pointe en 2012 est utilisé à seulement 12,7% par le P2P, en net recul. Autre indice: plus de la moitié (58%) du trafic est relatif à du «Real-Time entertainement», dont la plus grande part est utilisée par Netflix, un service de films en streaming payant avec location de DVD. Plus de 25 millions de personnes sont abonnées à cet outil... qui n'est toujours pas disponible en Europe.

En mars dernier, l'Hadopi s'était félicitée du recul du piratage en France au profit des offres légales, en ne se basant principalement sur des chiffres d'audience.

(JV/L'essentiel Online)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Fair-play le 31.05.2012 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    Le P2P agi contre la mafia qui s'enrichi au déla de la légalité, aussi contre celle qui fait pression sur les parlements pour empêcher la libre distribution et la libre rémunération des créateurs, qui seraient libéré des contraintes que les producteurs leur imposent.

  • francky le 30.05.2012 14:32 Report dénoncer ce commentaire

    a l'heure de FB et YT et du streaming, les "major" veulent continuer a vendre des CD et DVD et BD au prix fort... je telecharge legalement ma musique ca fait 10 ans que je n'achete plus de CD, faudrai evoluer un petit peu...

  • F7GO le 30.05.2012 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    c'est du 100% P2P que je fais lol

Les derniers commentaires

  • Fair-play le 31.05.2012 10:13 Report dénoncer ce commentaire

    Le P2P agi contre la mafia qui s'enrichi au déla de la légalité, aussi contre celle qui fait pression sur les parlements pour empêcher la libre distribution et la libre rémunération des créateurs, qui seraient libéré des contraintes que les producteurs leur imposent.

  • Serge le 31.05.2012 09:30 Report dénoncer ce commentaire

    C'est ridicule... le P2P n'est PAS un synonyme de piratage ! On a aussi le droit d'échanger des fichiers légitimes par P2P ! Par exemple, on peut télécharger Ubuntu, LibreOffice et plein d'autres fichiers _légalement_ !

    • Seeder le 01.06.2012 15:55 Report dénoncer ce commentaire

      Si ce n'est pas synonyme, on ne se voile pas la face non plus. Une faible proportion des échanges P2P concerne des fichiers légaux. Moi-même j'ai quelques distributions Linux en partage, quant au reste ... On peut aussi dire qu'un CD vierge n'est pas conçu pour pirater des films, il sert à bien d'autres choses, mais la copie illégale a toujours la grosse part du gâteau.

  • F7GO le 30.05.2012 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    c'est du 100% P2P que je fais lol

  • Guerreiro, Luis le 30.05.2012 15:28 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai pensé que le Royaume Uni fait partie de l'Europe, y ils ont dejá le "Netfilx"... Il peut aussi être une bonne idee de reporter les chifres concrete par utilisateur au niveau d'usage du P2P pour fair une vrai comparison, parce qu'on sait dejá que l'usage absolute en Mb aux EUA est plus haut qu'en Europe...

  • Oblux le 30.05.2012 14:52 Report dénoncer ce commentaire

    Les chiffres du traffic lié au porno sont sûrement aussi hallucinants ! Idem pour les jeux en ligne...

    • Abdel-Roger le 30.05.2012 16:14 Report dénoncer ce commentaire

      dans le rapport on voit la place du real-time gaming, c'est moins que tout le reste... et sinon, le porno est sans doute la raison du fort taux d estreaming