Thaïlande

28 décembre 2016 11:17; Act: 28.12.2016 11:20 Print

Un bug déclenche le «Safety Check» de Facebook

Une info faisant croire à un attentat à Bangkok a mis en route la fonction qui permet aux utilisateurs du réseau de rassurer leurs proches.

storybild

Sur ce sujet

Le «Safety Check» de Facebook s'est déclenché un peu trop rapidement mardi. La fonction qui se met en place en cas de catastrophe naturelle ou d'attentat et permet de rassurer des proches a été activée après qu'un site web a rapporté une «énorme explosion à Bangkok».

L'alerte détectée par les algorithmes de Facebook proviendrait de l'obscur site «Bangkok Informer». La news était accompagnée d'une vidéo de la BBC. Mais à y regarder de plus près, le reportage était celui diffusé par la chaîne anglaise après l'explosion d'une bombe dans la capitale, en août 2015. Vingt personnes avaient péri et 120 avaient été blessées dans l'attaque contre le sanctuaire d'Erawan, commise par des ultranationalistes turcs.

Facebook a finalement levé le Safety Check au bout d'une heure.

(L'essentiel/arg)