Réseaux sociaux

13 mars 2018 10:15; Act: 13.03.2018 15:13 Print

Instagram et Snapchat pollués par un gif raciste

Les deux réseaux sociaux ont suspendu leur collaboration avec la plateforme Giphy, qui reconnaît un bug avec son système de modération.

storybild

Les utilisateurs d'apps sont très friands d'images animées. (photo: Richard Drew)

Sur ce sujet

Grand rivaux, Snapchat et Instagram se sont pour une fois copiés pour la bonne cause. Depuis le week-end dernier, les deux services de partage d'images ont stoppé momentanément leur collaboration avec la plateforme Giphy. Cette populaire banque d'images animées (les gifs, désormais intégrés dans les stories éphémères créées à partir des deux apps) a provoqué un tollé parmi ses utilisateurs.

Ils ont découvert qu'un gif à caractère raciste apparaissait lorsqu'on tapait le mot-clé «crime». Le sticker affichait un présentateur de télévision qui demandait à un singe de continuer à tourner une manivelle afin de faire grimper le «nombre de nègres assassinés». «Dès que nous avons été avertis, nous avons supprimé le gif et désactivé Giphy jusqu'à ce que nous soyons sûrs que cela ne se reproduirait plus. Nous attendons que l'équipe de Giphy y jette un coup d'œil», a expliqué un responsable de Snapchat au site Techcrunch.

«Ce type de contenu n'a pas sa place sur Instagram. Nous avons arrêté notre intégration avec Giphy afin qu'ils enquêtent sur le problème», a commenté pour sa part le service de partage d'images appartenant à Facebook. La plateforme Giphy, quant à elle, a présenté ses excuses et expliqué qu'un bug dans le filtre de modération était à l'origine du problème. Elle a ajouté que le système avait été réparé et que toute sa bibliothèque était en train d'être passée en revue pour éviter un cas similaire.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • RamBo le 13.03.2018 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    Eh voilà encore un exemple que l'humanité est bien en train de perdre le contrôle sur l'informatique/le digital.

  • Alzingen le 13.03.2018 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    Le racisme fait partie de l'être humain. Nous sommes tous racistes. Ceux qui prétendent le contraire sont des menteurs.

  • @RamBo le 13.03.2018 15:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème est plutôt le racisme.

Les derniers commentaires

  • Alzingen le 13.03.2018 16:42 Report dénoncer ce commentaire

    Le racisme fait partie de l'être humain. Nous sommes tous racistes. Ceux qui prétendent le contraire sont des menteurs.

  • @RamBo le 13.03.2018 15:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le problème est plutôt le racisme.

  • RamBo le 13.03.2018 13:55 Report dénoncer ce commentaire

    Eh voilà encore un exemple que l'humanité est bien en train de perdre le contrôle sur l'informatique/le digital.

  • omar le 13.03.2018 12:06 Report dénoncer ce commentaire

    bravo personne du pays réagit cela en dit long sur l 'esprit au luxemburg.