Mobilité

09 mars 2018 10:29; Act: 09.03.2018 18:09 Print

Les navettes autonomes, futur de l'automobile

Les navettes électriques, autonomes et partagées, à l'image du concept EZ-GO présenté par Renault mardi à Genève, vont bientôt arriver dans les grandes villes.

storybild

Il pourrait s'agir de berlines de 2 à 5 places, ou bien de véhicules plus vastes, mais toujours électriques, comme le très futuriste EZ-GO, que Renault promet pour 2022. (photo: AFP/Fabrice Coffrini)

Sur ce sujet

Les navettes électriques, autonomes et partagées, à l'image du concept EZ-GO présenté par Renault mardi à Genève, vont arriver dans les grandes villes ces prochaines années. Elles annoncent une révolution urbaine et un défi pour l'industrie automobile. Les navettes autonomes sont déjà en cours d'expérimentation dans le monde entier, y compris dans le trafic urbain, pour desservir des zones bien délimitées. Le marché encore naissant doit exploser d'ici le milieu de la prochaine décennie.

Ces véhicules seront opérés par des sociétés de transport. On pourra les appeler avec un smartphone et monter à bord sur des aires de dessertes spécifiques, aménagées en ville. Il pourrait s'agir de berlines de 2 à 5 places, ou bien de véhicules plus vastes, mais toujours électriques, comme le très futuriste EZ-GO, que Renault promet pour 2022. Cette navette, aux larges baies vitrées transparentes, a des allures de grosse voiture. Elle est équipée d'une banquette en forme de U, comme dans un métro, et ne possède ni volant, ni poste de conduite. Aucun conducteur n'est prévu à bord.

Risque d'accident réduit de 90%

«On peut imaginer des robots-véhicules électriques pour emmener des touristes sur des sites et leur proposer des routes qui correspondent à leurs préférences», a expliqué à l'AFP Christian Ledoux, responsable mobilité pour l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi. Ils pourraient aussi «connecter le dernier kilomètre» à partir d'une station de train ou de métro, par exemple, autour de laquelle ils feraient des rotations.

La multiplication de ces véhicules électriques et partagés devrait contribuer à améliorer la qualité de l'air en ville et à fluidifier le trafic, en réduisant le nombre de voitures sur les routes. Comme elles seront en circulation presque toute la journée et programmées pour aller se ranger dans des parkings spécialement aménagés en périphérie, les navettes devraient aussi libérer des espaces au cœur des agglomérations. D'après les experts, le risque d'accident sera réduit de plus de 90%, par rapport à des véhicules conduits par des humains. L'absence de chauffeur réduira en outre le coût de la course par rapport à celui d'un taxi aujourd'hui. Pour les personnes âgées ou handicapées, ces véhicules qui «viendront les chercher devant chez eux» permettront de «regagner un esprit de liberté», estime Didier Leroy, vice-président de Toyota.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nono le 09.03.2018 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment genial mais le comportement des gens devra changer aussi, le véhicule n'aura pas la même tête a 7:00 du matin et a 16:00 voir 1 heure du matin...les gens vont se lacher c'est sur et triste en même temps, mais j'adore l'idée et le concept

  • Bebart le 11.03.2018 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien n'empêche des trains autonomes, si ce n'est quelques cheminots accrochés à leur prérogatives. Des lignes de métro fonctionnent comme ça sans soucis depuis des années. Sincèrement que ce soit un automatisme ou une personne qui pilote le train ne fait pas de différence quand à d'éventuels accident avec des gens sur les rails.

  • Sagga le 09.03.2018 11:38 Report dénoncer ce commentaire

    trop cher, pas pratique.. Vive Le Gentil Tram :)

Les derniers commentaires

  • Bebart le 11.03.2018 12:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des caméras intérieures et surfacturation en cas de dégradation

  • Bebart le 11.03.2018 12:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien n'empêche des trains autonomes, si ce n'est quelques cheminots accrochés à leur prérogatives. Des lignes de métro fonctionnent comme ça sans soucis depuis des années. Sincèrement que ce soit un automatisme ou une personne qui pilote le train ne fait pas de différence quand à d'éventuels accident avec des gens sur les rails.

  • Bibi le 11.03.2018 12:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On parle toujours électrique mais on ne nous dit pas que les capacités des réseaux produisant de ces ressources soit garanti, déjà maintenant on a des moments de pénuries, les câblages des rues ne sont pas adaptés si plusieurs centaines de véhicules devraient être rechargés. Bref la politique devrait faire une étude sur la faisabilité, capacité etc... !

  • The glace le 10.03.2018 16:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le transport individuel partagé finira par remplacer les transports en commun. Quand au tram actuel c'est une bonne idée de fin des annees 90. Les voitures deviennent autonomes mais le transport sur rail coute une fortune en chauffeurs (pas vraiment justifié surtout quand on sait que les trains chargés ne peuvent pas s'arreter a temps s'ils sont conduit par un humain).

  • Nono le 09.03.2018 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    C'est vraiment genial mais le comportement des gens devra changer aussi, le véhicule n'aura pas la même tête a 7:00 du matin et a 16:00 voir 1 heure du matin...les gens vont se lacher c'est sur et triste en même temps, mais j'adore l'idée et le concept