Réseaux sociaux

09 juin 2018 15:33; Act: 09.06.2018 15:37 Print

Facebook va diffuser des parties de jeux vidéo

Une nouvelle plateforme intégrée à Facebook sera consacrée à la diffusion de parties de jeux vidéo, notamment du e-sport. Le site veut rattraper son retard dans le domaine.

storybild

Facebook essaye de rattraper son retard sur les grands acteurs de la diffusion de jeux vidéo et de l'e-sport secteur. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Facebook a lancé vendredi une nouvelle plateforme, intégrée au réseau social et consacrée à la diffusion de parties de jeux vidéo, nouvelle tendance qui constitue l'un des piliers du e-sport. Il s'agit pour le réseau social de rattraper son retard sur les grands acteurs de se secteur, en premier lieu la plateforme Twitch, contrôlée par Amazon, et YouTube, filiale de Google. L'autre enjeu est de rester pertinent vis-à-vis du jeune public, qui a tendance à se détourner de Facebook au bénéfice d'autres réseaux sociaux, selon plusieurs études.

En janvier, Facebook avait déjà lancé le Gaming Creator Pilot Program, un programme offrant une série d'outils aux «gamers» habitués à retransmettre leurs parties de jeux vidéo afin notamment qu'ils augmentent la communauté de leurs abonnés. Vendredi, le réseau social a dévoilé un nouveau dispositif, baptisé Level Up Program, destiné à ceux qui débutent dans la diffusion en direct ou en différé de parties sur Facebook. En outre, le site aux 2,2 milliards d'abonnés a présenté une plateforme dédiée aux vidéos de «gaming» accessible à l'adresse fb.gg, qui agrège toutes les vidéos en direct et en différé de parties de jeux vidéo disponibles sur Facebook.

Pour animer cette jeune plateforme, le réseau social va financer du contenu mis en ligne par des joueurs mais aussi par des organisateurs de compétitions de jeux vidéo (e-sport), ont indiqué John Image, responsable du programme dédié aux créateurs de vidéo de parties en ligne au sein de Facebook, et Nick Miller, responsable produit, dans un message en ligne. Ils ont ajouté que Facebook en dirait plus la semaine prochaine lors du salon E3 (Electronic Entertainment Expo), la grand-messe annuelle des jeux vidéo organisée à Los Angeles.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 09.06.2018 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    Tout est bon pour Facebook tant qu'il s'agit de voler un peu de donnés en plus et d'y gagner encore plus aussi !!!

Les derniers commentaires

  • torolkozo le 09.06.2018 17:14 Report dénoncer ce commentaire

    Tout est bon pour Facebook tant qu'il s'agit de voler un peu de donnés en plus et d'y gagner encore plus aussi !!!