Avancées technologiques

22 novembre 2017 12:27; Act: 23.11.2017 16:36 Print

Nina, le robot qui parle aussi avec les yeux

Depuis quatre ans, ce robot humanoïde apprend «à se comporter de manière socialement acceptable» en utilisant la parole mais aussi le regard et les gestes.

storybild

Nina a un regard «humain», des paupières mobiles, une mâchoire et des lèvres articulées. (photo: AFP)

  • par e-mail
Sur ce sujet

«On ne créera pas de lien social avec un robot froid», estime Gérard Bailly, directeur de recherche au CNRS au laboratoire images parole signal automatique (GIPSA-lab) de Grenoble où est développé le projet. Du haut de son 1,02 mètre, le robot humanoïde à la petite tête mais aux yeux immenses, doté d'une cinquantaine de moteurs, capte l'attention d'autrui grâce à son regard «humain», ses paupières mobiles, sa mâchoire et ses lèvres articulées.

«Bonjour, vous pouvez m'appeler Nina si vous voulez», annonce le robot de sa voix légèrement métallique. Derrière cette invitation se cache l'ingénieur du CNRS, Frédéric Elisei, qui, depuis une autre salle, pilote Nina en temps réel. Équipé d'un casque de réalité virtuelle, il voit à travers les yeux de Nina (équipés de cameras), entend au moyen de ses oreilles (équipé d'enregistreurs). Lui-même équipé de capteurs du regard et des mouvements de tête, de caméras, de microphones, il incarne Nina. S'il cligne des yeux, hoche la tête, parle, le robot fait de même.

Nina se débrouille seule

Avec Nina, «nous étudions les interactions face à face», explique Frédéric Elisei. «Comme un enfant humain va apprendre des adultes, on aimerait que notre robot imite les interactions qu'il a pu avoir quand il était piloté par un cerveau humain», ajoute-t-il. Ces échanges «homme-robot» ont été répétés un grand nombre de fois pour que Nina «apprenne» au moyen d'algorithme d'apprentissage profond («deep learning») à avoir «des interactions riches et naturelles», à réagir de façon appropriée selon les situations, à savoir qui regarder.

Mais communiquer ne se résume pas à comprendre les messages de son interlocuteur, il faut aussi savoir en livrer. Dans un échange, «on a besoin de pouvoir deviner quelles sont les intentions du robot, ce qu'il a dans la tête, et cela passe par tous ces petits mouvements de regards, ces déplacements de têtes qui montrent quels sont ses points d'intérêt», décrypte l'ingénieur. En multipliant ainsi les face-à-face, les chercheurs ont pu construire des modèles pour permettre à Nina de se débrouiller toute seule.



(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grand Maître le 22.11.2017 15:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous c'est au boulot que l'on a ce rôle et on est vivants et cela n'étonne plus personne. ..Bref.

  • manière socialement acceptable? le 22.11.2017 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    Humain? juste bon à mettre dans les films d'horreur!! Mais belle prouesse technique tout de même.

  • Sheldon Cooper le 23.11.2017 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    les yeux ne peuvent pas parler

Les derniers commentaires

  • ITA le 23.11.2017 15:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Attention, le jour où les systèmes autonomes vont prendre conscience de leur pouvoir on aurra à faire

  • Sheldon Cooper le 23.11.2017 12:38 Report dénoncer ce commentaire

    les yeux ne peuvent pas parler

  • Grand Maître le 22.11.2017 15:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous c'est au boulot que l'on a ce rôle et on est vivants et cela n'étonne plus personne. ..Bref.

  • manière socialement acceptable? le 22.11.2017 14:34 Report dénoncer ce commentaire

    Humain? juste bon à mettre dans les films d'horreur!! Mais belle prouesse technique tout de même.