Réseau social

20 septembre 2021 16:30; Act: 20.09.2021 18:18 Print

Twitter va verser 809 millions à des actionnaires

Le réseau social a trouvé un accord avec des actionnaires qui reprochaient aux dirigeants une communication mensongère sur les résultats du groupe en 2015.

storybild

(photo: AFP/Lionel Bonaventure)

Sur ce sujet
Une faute?

Twitter va verser 809,5 millions de dollars (690,86 millions d'euros environ) à des actionnaires du groupe qui reprochaient aux dirigeants une communication mensongère sur les résultats du réseau social en 2015, certains ayant vendu dans la foulée des actions après la hausse du cours. L'accord amiable, annoncé dans un document déposé lundi auprès du régulateur américain des marchés financiers (SEC) et qui doit encore être homologué par un juge, met fin à l'action en justice intentée devant un tribunal fédéral d'Oakland (Californie) par ces actionnaires.

L'accord va faire l'objet d'une charge exceptionnelle dans les comptes du troisième trimestre, un élément majeur pour une société qui a réalisé 1,19 milliard de dollars de chiffre d'affaires au deuxième trimestre. Le marché a mal réagi à cette annonce. Vers 10H45 GMT, le titre Twitter perdait ainsi 3,81% à 60,09 dollars. Les actionnaires qui avaient saisi la justice fédérale reprochaient aux dirigeants d'avoir présenté un tableau trompeur de l'état de la société lors de la publication des résultats annuels 2014, début février 2015.

Prix «gonflé artificiellement»

Plusieurs membres du conseil d'administration, notamment le co-fondateur Jack Dorsey, ont ensuite vendu des actions durant les semaines qui ont suivi, à un prix que les actionnaires estimaient «gonflé artificiellement». Au total, selon l'assignation déposée en novembre 2016, les dirigeants ont vendu pour 281 millions de dollars d'actions avant que Twitter ne communique de nouveau sur sa situation.

Si Jack Dorsey a vendu pour 3,6 millions de dollars de titres, un autre administrateur du groupe de San Francisco, le co-fondateur Evan Williams, en a lui cédé pour 274 millions de dollars. Ce dernier a renoncé à son mandat d'administrateur en 2019. Lors des deux publications suivantes, en avril et juillet 2015, le groupe a revu ses prévisions à la baisse et fait état d'une progression moins forte que prévu du nombre de ses utilisateurs actifs, ce qui a entraîné la chute du cours de l'action. Entre fin avril et fin juillet, soit après ces deux publications décevantes pour les marchés, le titre a perdu 37%. L'accord amiable met fin aux poursuites contre Twitter mais aussi contre les dirigeants mis en cause qui n'auront à reconnaître aucune infraction ou responsabilité.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • taza red le 20.09.2021 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas avec mon fric je l'ai pas ..

Les derniers commentaires

  • taza red le 20.09.2021 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas avec mon fric je l'ai pas ..

    • Xenia le 21.09.2021 16:43 Report dénoncer ce commentaire

      Cela veut finalement dire quoi ?