À New York

27 octobre 2016 14:50; Act: 27.10.2016 15:40 Print

Les premières émoticônes entrent au musée MoMA

Le musée d'Art moderne et contemporain de New York a fait l'acquisition de la série originelle de 176 emojis datant de 1999 pour sa collection permanente.

Ces 176 emojis avaient été créés pour l'opérateur mobile japonais NTT DoCoMo.

Sur ce sujet

Après l'arobase (@), le Museum of Modern Art (MoMA) de New York a ajouté un nouveau symbole de la communication de l'ère moderne à sa collection permanente. Le musée américain d'art moderne et contemporain a en effet acquis le premier set d'emojis créé par le graphique designer japonais, Shigetaka Kurita, pour la société NTT DoCoMo.

«Publiés en 1999, les 176 emojis de Kurita ont immédiatement été un succès et copiés par les sociétés concurrentes au Japon», a écrit Paul Galloway, spécialiste en architecture et design au MoMA, sur la plateforme Medium.

D'une taille de 12 x 12 pixels et n'affichant que six couleurs, ces premiers emojis, qui viendront s'ajouter aux œuvres de Picasso, Pollock, Warhol ou Van Gogh, semblent bien archaïques comparés à ceux que l'on peut aujourd'hui choisir sur les différents smartphones. Il aura fallu toutefois plus d'une dizaine d'années après leur création pour qu'ils deviennent un véritable phénomène de société.

(L'essentiel/man)