Nouvelles règles

11 juillet 2018 22:00; Act: 12.07.2018 13:07 Print

Twitter va à la chasse aux comptes douteux

Les comptes considérés comme peu fiables ne seront plus comptabilisés dans le nombre de followers, a annoncé mercredi le réseau social, qui veut améliorer la transparence.

storybild

Twitter cherche à rendre plus crédible le nombre d'abonnés. (photo: AFP/Diptendu Dutta)

Sur ce sujet

Les utilisateurs de Twitter vont probablement voir le nombre de leurs abonnés baisser, le réseau social ayant annoncé mercredi qu'il allait cesser de comptabiliser les «followers» douteux. «Cette semaine, et partout dans le monde, nous allons retirer ces comptes verrouillés du décompte de vos abonnés. Par conséquent, le nombre de followers affichés sur votre profil peut baisser s'il comporte des comptes verrouillés», a indiqué Twitter, dans un message posté sur un blog.

Le réseau social a expliqué qu'il verrouillait des comptes lorsqu'il détectait «des changements soudains» dans leur comportement. «La plupart des utilisateurs verront un changement minime dans leur nombre d’abonnés (un différentiel de maximum quatre abonnés); d'autres ayant un plus grand nombre de followers pourront connaître une baisse plus significative», a-t-il ajouté.

Les changements faisant qu'un compte est verrouillé «peuvent inclure par exemple le fait de tweeter un grand nombre de réponses ou de mentions non sollicitées, des liens trompeurs ou le fait que de nombreux comptes bloquent le compte en question après avoir été mentionnés par ce dernier». Twitter demande alors à la personne ayant créé le compte de changer son mot de passe pour se protéger. Le compte reste verrouillé tant que le réseau social n'aura pas vérifié que «tout fonctionne normalement». Il s'agit de s'assurer que le nombre d'abonnés, un indicateur de crédibilité, soit fiable, selon Twitter.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Stratzislat le 13.07.2018 00:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je sais à peine utiliser cette chose ! Donc un compte douteux serait peu probable venant de moi.

Les derniers commentaires

  • Stratzislat le 13.07.2018 00:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je sais à peine utiliser cette chose ! Donc un compte douteux serait peu probable venant de moi.