Annonce de Google

14 mars 2017 10:23; Act: 14.03.2017 11:38 Print

Le test «Je ne suis pas un robot» devient invisible

Le système de Google utilisé pour différencier les humains des robots ne nécessitera plus d'action de la part des internautes. Google a annoncé une version invisible.

storybild

Les mots à déchiffrer et les cases à cocher, c'est du passé. (photo: DR)

  • par e-mail

Des caractères à recopier en ligne, parfois si flous ou déformés qu'ils deviennent quasi illisibles: cette version du système reCAPTCHA, Google l'avait déjà simplifiée en 2014. Pour rappel, cet outil permet aux sites web de ne pas être submergés par des requêtes automatisées envoyées par des bots sur leurs formulaires en ligne, en distinguant les humains des ordinateurs.

Devenu, depuis, une seule case «Je ne suis pas un robot» à cocher, ou des photos à identifier, le reCAPTCHA va disparaître. Du moins aux yeux de l'internaute. Le géant du web a annoncé une version invisible qui ne demande plus aucune action. Un test ne sera proposé qu'en cas de doute.

Cette nouvelle solution «combine du machine learning (NDLR: apprentissage automatique) et une analyse avancée de risque, s'adaptant aux menaces émergentes», explique Google. Une définition suffisamment évasive pour éviter que sa technologie ne soit contournée par des spammeurs. Un chercheur a en effet tout récemment prouvé qu'il était possible de «casser» un reCAPTCHA en profitant des failles de son test audio.

Avec ce changement, Google ne profitera aussi plus du travail gratuit des internautes. En effet, le reCAPTCHA (acronyme de "Completely Automated Public Turing test to tell Computers and Human Apart") servait aussi à améliorer ses services, comme la reconnaissance de mots pour le service de numérisation de livres Google Books ou pour valider des numéros de rue de Street View ou Google Maps.

(L'essentiel/man)