Données personnelles

11 juillet 2018 09:57; Act: 11.07.2018 14:42 Print

Royaume-​​Uni: une grosse amende pour Facebook?

Le régulateur britannique veut infliger une amende de 500 000 livres (565 000 euros) à Facebook à la suite de l'affaire Cambridge Analytica.

storybild

Image d'illustration.

Sur ce sujet

Le régulateur britannique de la protection des données a annoncé mercredi son intention d'infliger une amende de 500 000 livres (565 000 euros) à Facebook. Cette amende fait suite à l'affaire Cambridge Analytica et à l'utilisation à leur insu de données de millions d'utilisateurs.

Le régulateur britannique (ICO) avait ouvert une enquête dans la foulée de cette affaire qui concerne quelque 87 millions d'utilisateurs du réseau social américain, afin de faire la lumière sur d'éventuelles interférences avec le référendum sur la sortie du Royaume-Uni de l'UE de juin 2016.

Facebook est empêtré depuis plusieurs mois dans le scandale Cambridge Analytica (CA). Cette société britannique est accusée d'avoir collecté et exploité sans leur consentement les données personnelles d'utilisateurs à des fins politiques, notamment pour faire gagner le Brexit en Grande-Bretagne et Donald Trump à la présidentielle américaine en 2016. Le groupe a lui-même reconnu avoir su dès 2015 que des données personnelles étaient arrivées jusqu'à CA.

Facebook a enfreint la loi

Dans un communiqué publié mercredi, l'ICO indique que son enquête «a conclu que Facebook avait enfreint la loi en omettant de protéger les données personnelles. Elle a également constaté que l'entreprise n'a pas fait preuve de transparence quant à la façon dont les données des personnes ont été recueillies par d'autres». Facebook a indiqué que le groupe «examinait» les conclusions de l'ICO et qu'il y répondrait «bientôt».

À la suite des révélations sur cette affaire, le patron de Facebook, Mark Zuckerberg, avait dû longuement s'expliquer devant des parlementaires américains puis européens très remontés contre le réseau social, accusé de laxisme et d'opacité dans sa gestion des montagnes de données personnelles qu'il détient et qui alimentent son modèle économique.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Grosse Blague le 11.07.2018 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Grosse amende… 565 000€ pour Facebook (qui vaut plus de 500 milliards...) c'est comme si pour un excès de vitesse on recevait un PV de 1 centime et que l'on considérait cela comme une grosse amende.

  • @Grosse blague le 11.07.2018 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    Exactement! Par rapport à tout l'argent que Facebook peut gagner avec nos données à tous, ce montant est ridicule! Honteux!!!

Les derniers commentaires

  • @Grosse blague le 11.07.2018 12:22 Report dénoncer ce commentaire

    Exactement! Par rapport à tout l'argent que Facebook peut gagner avec nos données à tous, ce montant est ridicule! Honteux!!!

  • Grosse Blague le 11.07.2018 11:31 Report dénoncer ce commentaire

    Grosse amende… 565 000€ pour Facebook (qui vaut plus de 500 milliards...) c'est comme si pour un excès de vitesse on recevait un PV de 1 centime et que l'on considérait cela comme une grosse amende.

    • Question de point de vue, comme tjs... le 11.07.2018 13:27 Report dénoncer ce commentaire

      Microsoft paie depuis des lunes des amendes à l'EU pour trust illégal mais ses "grosses amendes" mensuelles ne représentant qu'une infime partie de son chiffre d'affaire mondial, il les paie avec un grand sourire qui veut juste dire "je vous ait bien eu"...et ce depuis des années! Les "grosses amendes" des uns sont une pacotille pour les autres...