Dans le monde

27 février 2017 16:56; Act: 27.02.2017 17:09 Print

5 milliards de personnes ont un téléphone portable

Plus de cinq milliards de personnes devraient détenir un téléphone portable à la fin de l'année 2017, selon une étude réalisée par l'Association mondiale des opérateurs (GSMA)

storybild

55% des mobiles détenus dans le monde permettent d'offrir une connectivité à l'internet mobile (photo: AFP)

Sur ce sujet

Selon l'Association mondiale des opérateurs (GSMA), qui dévoilait ces chiffres au premier jour du Congrès mondial des télécoms (MWC) qu'elle organise à Barcelone, la barre symbolique de 5 milliards de possesseurs d'un portable devrait être franchie avant la mi-2017. À l'horizon 2020, 5,7 milliards d'humains possèderont un mobile, soit les trois quarts de la population mondiale, principalement du fait de l'équipement rapide des populations asiatiques, à commencer par l'Inde, qui contribuera pour moitié à cette croissance.

Autre signe de l'évolution des usages, 55% des mobiles détenus dans le monde permettent d'offrir une connectivité à l'internet mobile, qu'il s'agisse de la 3G ou de la 4G, une proportion qui devrait atteindre les 75% en 2020. La 4G en particulier devrait progresser rapidement, passant de 23% des mobiles détenus à 41% à la fin de la décennie. Aujourd'hui, elle couvre «60% de la population mondiale».

Et la 5G qui s'annonce

L'étude estime à 1 000 milliards de dollars les investissements réalisés depuis 2010 dans les réseaux au niveau mondial et à 700 milliards supplémentaires ceux qui seront réalisés d'ici à 2020. Un investissement qui a un impact sur l'économie mondiale, assure la GSMA, qui chiffre à 3 300 milliards de dollars la part des télécoms dans le PIB mondial, soit 4,4%.

Une part qui devrait passer à 4,9% en 2020, soit 4 200 milliards de dollars. Concernant la cinquième génération de technologies mobiles (5G), l'étude anticipe un lancement des offres commerciales en 2019, avec une couverture du tiers de la population mondiale à l'horizon 2025, et un usage qui devrait concerner plus d'un milliard de smartphones à cette date. Rappelons que selon les dernières données 2016, la Terre compte 7,4 milliards d'habitants.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Fulgure le 28.02.2017 09:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca en fait du fric miam miam !

Les derniers commentaires

  • Fulgure le 28.02.2017 09:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ca en fait du fric miam miam !

    • Gsème le 04.03.2017 23:26 Report dénoncer ce commentaire

      Du fric et des mouchards