Piratage informatique

08 mars 2018 16:56; Act: 08.03.2018 17:42 Print

Cortana peut servir à infiltrer un PC verrouillé

Des chercheurs ont découvert une vulnérabilité dans le système d'exploitation Windows 10, qui tire parti de l'assistant vocal de Microsoft.

Sur ce sujet

Paramétrer un mot de passe sur Windows 10 pour accéder à une session utilisateur, après l'avoir verrouillée manuellement ou automatiquement à la suite d'une période d'inactivité, n'est plus suffisant pour protéger l'ordinateur. Deux chercheurs israéliens indépendants ont découvert que l'assistant vocal de Microsoft, Cortana, pouvait jouer le rôle de cheval de Troie.

Tal Be'ery et Amichai Shulman ont remarqué que le logiciel est capable de répondre à certaines commandes vocales même lorsque l'ordinateur est verrouillé ou en mode veille, rapporte le site Motherboard. Cela permet à une personne malintentionnée qui a un accès physique au PC de brancher à l'un de ses ports USB un adaptateur réseau. Il est ensuite possible de demander à Cortana de lancer le navigateur web et de visiter une adresse qui n'utilise pas le protocole sécurisé https. L'adaptateur réseau intercepte ensuite la session web pour renvoyer sur un site malveillant qui va permettre d'installer des virus sur la machine.

Connexion via wi-fi

«Nous avons encore cette mauvaise habitude d'introduire de nouvelles interfaces sur les machines sans analyser complètement leurs implications en matière de sécurité», ont commenté les chercheurs. Ils expliquent par ailleurs qu'un pirate peut aussi connecter l'ordinateur de la victime à un réseau wi-fi qu'il contrôle. Il suffit de cliquer sur le réseau en question avec la souris, même si l'ordinateur est verrouillé.

Les chercheurs sont censés parler de leur découverte lors du Kaspersky Analyst Security Summit de Cancun, au Mexique, ce vendredi. Ils ont averti le géant des logiciels de Redmond qui a déjà en partie corrigé le tir. Microsoft fait désormais en sorte que les requêtes vocales demandant de visiter un site soient déroutées sur le moteur de recherche Bing pour un contrôle de sécurité. Les chercheurs expliquent néanmoins que Cortana est en mesure de répondre à d'autres commandes qui peuvent poser problème.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • BenVoyons le 09.03.2018 07:27 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi pas tout simplement désactiver Cortana quand l'ordinateur est en veille? C'est logique non? Ou s'il est en veille ne pas accepter de connexion réseau...

Les derniers commentaires

  • BenVoyons le 09.03.2018 07:27 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourquoi pas tout simplement désactiver Cortana quand l'ordinateur est en veille? C'est logique non? Ou s'il est en veille ne pas accepter de connexion réseau...