Lien privilégié

08 mars 2018 12:18; Act: 08.03.2018 15:45 Print

Google critiqué pour ses liens avec le Pentagone

L'accès de l'armée à la plateforme d'intelligence artificielle du géant américain passe mal auprès de certains salariés, qui évoquent un problème éthique.

storybild

Google travaille sur certains projets en collaboration avec l'armée américaine. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Google travaille avec le Ministère américain de la défense sur des algorithmes capables d'identifier des objets dans les vidéos prises par des drones. Mais ses employés sont loin d'être tous ravis de cette collaboration, rapporte le site Gizmodo. Certains s'en sont indignés, tandis que d'autres se disaient confrontés à des problèmes éthiques, selon des fils de discussions internes.

Interrogé par le site The Register, Google n'a pas voulu préciser les types d'interface de programmation applicative (API) qui étaient partagés. La firme a seulement indiqué que le Pentagone avait accès à sa plateforme d'intelligence artificielle TensorFlow, qui peut «aider à la reconnaissance d'objets sur des données non classifiées». Ce moteur d'apprentissage profond open source permet de construire et d'entraîner des réseaux neuronaux. Couplé au cloud, ses API simplifient l'utilisation des modèles de reconnaissance d'images. On ne sait pas si les éléments utilisés par l'armée sont publics ou si les développeurs travaillent à adapter des algorithmes pour les vidéos de drones du Pentagone.

La crainte d'une utilisation militaire de l'IA augmente à mesure que ses capacités progressent. «La technologie identifie les images à des fins d'analyse humaine et ne sert qu'à des fins non offensives», a assuré le géant du Net. Le ministère américain de la Défense a fait connaître publiquement ses intentions d'intensifier les efforts de recherche dans le domaine de l'IA, ainsi que la nécessité d'établir des partenariats avec l'industrie.

(L'essentiel/laf)