John McAfee

29 décembre 2017 08:46; Act: 29.12.2017 08:51 Print

L'expert en cybersécurité victime des pirates

Le compte Twitter de John McAfee, pionnier reconnu des logiciels antivirus, a été compromis pour promouvoir des monnaies virtuelles.

storybild

John McAfee, 72 ans. (photo: Alan Diaz)

Sur ce sujet
Une faute?

John McAfee, fondateur du célèbre logiciel de sécurité informatique du même nom, est la dernière victime en date des pirates sur Twitter. Le pionnier des logiciels antivirus avait pris pour habitude de suggérer chaque jour sur le réseau social des investissements dans des monnaies virtuelles, avant d'annoncer mardi baisser le rythme des recommandations à une par semaine.

Mais mercredi, une série de tweets se sont soudainement succédé en quelques minutes dans le but de promouvoir les cryptomonnaies Siacoin, NXT, PTOY, BAT et XRP, à la suite du détournement de son compte officiel @officialmcafee. «Urgent: Mon compte a été hacké. Twitter a été averti. Le tweet de la monnaie du jour n'était pas de moi. Comme vous le savez tous... Je ne vais plus en faire!!!!», a-t-il averti sur la plateforme.

«Cela aurait pu être pire»

«Bien que je sois un expert en sécurité, je n'ai aucun contrôle sur la sécurité de Twitter. J'ai des personnes qui me détestent. Je suis une cible. Les gens créent de faux comptes, de fausses captures d'écran, de fausses déclarations. Je suis une cible pour les hackers qui ont perdu de l'argent et rejettent la faute sur moi. S'il vous plaît assumez vos responsabilités. Uniquement des adultes s'il vous plaît», a-t-il ajouté quelques heures plus tard, jeudi.

John McAfee a expliqué à la BBC avoir découvert le piratage lorsqu'il a vu apparaître un message d'erreur sur son smartphone. Il a d'abord cru que son appareil avait été hacké, avant de réévaluer l'ampleur de l'attaque: «Tout ce que les pirates ont fait c'est de compromettre mon compte Twitter. Cela aurait pu être pire», a-t-il dit à la BBC.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • bibi le 29.12.2017 18:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en tout cas, merci pour ses bons conseils depuis 3 4 ans. ca a change ma vie lol...

Les derniers commentaires

  • bibi le 29.12.2017 18:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    en tout cas, merci pour ses bons conseils depuis 3 4 ans. ca a change ma vie lol...