Première aux États-Unis

24 juillet 2016 12:42; Act: 25.07.2016 17:29 Print

Un drone a livré des donuts et du café

La première livraison par drone civil a eu lieu vendredi aux États-Unis. Celui-ci transportait des donuts, un sandwich et du café.

Sur ce sujet
Une faute?

La livraison, opérée pour le compte de l'enseigne de supérettes 7-Eleven par un drone de la société Flirtey, s'est déroulée à Reno, dans le Nevada (ouest). Le colis, prévu pour transporter des produits froids comme chauds, était destiné à une famille. «Nous sommes absolument ravis que 7-Eleven, la plus vaste chaîne de supermarchés au monde, adopte les nouvelles technologies et travaille avec nous à Flirtey pour faire de la livraison par drones une réalité pour les clients dans le monde entier», a commenté Matt Sweeny, directeur général de la startup.

De son côté, le responsable du marketing de la chaîne de distribution Jesus Delgado-Jenkins a relevé: «Les livraisons par drones représentent l'ultime confort pour nos clients et ces efforts créent des opportunités énormes pour redéfinir la praticité». «C'est la première fois qu'un distributeur travaille avec une société de livraison par drone pour transporter des produits de consommation entre un magasin et une maison», a-t-il poursuivi.

«Nous prévoyons à l'avenir de rendre disponible en quelques minutes tous les produits en magasin». D'autres commerçants, comme le géant de la vente en ligne Amazon, travaillent également sur la livraison par drone. Flirtey s'emploie aussi à concevoir des drones pouvant livrer du matériel d'assistance dans le cadre d'opérations humanitaires. L'Agence fédérale de l'aviation américaine (FAA) a revu sa réglementation cette année pour permettre l'utilisation de drones pour un usage commercial dans le ciel américain.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vindulux le 27.07.2016 21:06 Report dénoncer ce commentaire

    Les hoverboards ont déjà remplacer le vélo chez nos jeunes (et moins jeunes) et maintenant ils se font livrer leurs "Junk Food" directement devant leurs écrans. Ne soyons pas surpris de la croissance du tour de taille dans la population Luxembourgeoise.... Bientôt le luxembourgeois du 22 ème siècle ressemblera à une patate plantée sur deux cure dents.

  • dodo le 24.08.2016 10:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle est très belle la nouvelle génération.Ca veut pas,bosser,ne pense qu'à faire la fête,a jouer à leurs consoles,ca ne mange pa assez sain,et en plus sa ne veut même pas faire l'effort de marcher pour chercher leurs nourriture,il faut les livrer en drones.C'est d'une tristesse.

  • Tony le 25.07.2016 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    Ah, quelle merveilleuse invention! Finit le jeune livreur sexy en tshirt moulant, vive la robotique ! Encore un "coût" en moins pour la société qui livre (salarié, carburant, scooter....), plus de patates pour la boite et un mec en plus au chomage! Formidable!

Les derniers commentaires

  • dodo le 24.08.2016 10:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Elle est très belle la nouvelle génération.Ca veut pas,bosser,ne pense qu'à faire la fête,a jouer à leurs consoles,ca ne mange pa assez sain,et en plus sa ne veut même pas faire l'effort de marcher pour chercher leurs nourriture,il faut les livrer en drones.C'est d'une tristesse.

  • OMG le 28.07.2016 08:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bof ... avec ca je peux vivre .. lol

  • Vindulux le 27.07.2016 21:06 Report dénoncer ce commentaire

    Les hoverboards ont déjà remplacer le vélo chez nos jeunes (et moins jeunes) et maintenant ils se font livrer leurs "Junk Food" directement devant leurs écrans. Ne soyons pas surpris de la croissance du tour de taille dans la population Luxembourgeoise.... Bientôt le luxembourgeois du 22 ème siècle ressemblera à une patate plantée sur deux cure dents.

  • Pfffff le 26.07.2016 09:11 Report dénoncer ce commentaire

    Hallucinant de cautionner cette course effrénée à vouloir toujours tout et tout de suite... Bientôt, les gens voudront mourir avant d'avoir vécu...

  • Tony le 25.07.2016 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    Ah, quelle merveilleuse invention! Finit le jeune livreur sexy en tshirt moulant, vive la robotique ! Encore un "coût" en moins pour la société qui livre (salarié, carburant, scooter....), plus de patates pour la boite et un mec en plus au chomage! Formidable!