Au Japon

06 juin 2018 12:46; Act: 06.06.2018 13:07 Print

Un drone-​​parasol pour être toujours à l'ombre

Une société japonaise a mis au point un nouvel engin étonnant, à savoir un parasol ambulant déplacé par un drone. Elle espère le commercialiser dans un an.

Sur ce sujet

Qui a vécu les étés torrides et humides japonais comprendra les raisons de l'invention d'un nouvel engin étonnant: un parasol ambulant, mû par un drone. Asahi Power Service, une petite société de la préfecture de Tochigi (nord-est), espère commercialiser son appareil l'an prochain.

Elle devrait cibler dans un premier temps des espaces privés clos tels que les terrains de golf en raison des risques de chute de l'objet et des complications dues à la réglementation sur l'usage des drones. «J'ai pensé à développer cet objet car je n'aime pas porter une ombrelle», a expliqué à l'AFP le patron de l'entreprise, Kenji Suzuki.

D'un diamètre de 1,5 mètre, le prototype de drone-parasol pèse 5 kilogrammes et n'a encore qu'une autonomie de 5 minutes avec une batterie chargée à bloc. L'entreprise espère pouvoir monter à 20 minutes, notamment en allégeant l'engin. «Nous testons actuellement la troisième génération de prototype et essayons de surmonter le principal défi technique: stabiliser le vol au-dessus de la tête de l'utilisateur tout en le suivant», indique M. Suzuki. Le système de suivi repose sur des caméras. Le prix de vente devrait tourner autour de 30 000 yens (230 euros environ).

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • torolkozo le 06.06.2018 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore un gadget venu du Japon, est-ce pour les gens sans bras ???

  • ladeux le 06.06.2018 18:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore un gouffre en plastique métaux rares.... une belle bêtise

  • Le Curieux le 06.06.2018 14:02 Report dénoncer ce commentaire

    Quand la bêtise humaine n'a plus de limites. Est-ce que quelqu’un a pensé au bruit des ventilateurs et surtout à l'écologie ? C'est alimenté comment ?

Les derniers commentaires

  • Tom and Jerry le 06.06.2018 19:38 Report dénoncer ce commentaire

    C'était plus simple comme Inspecteur Gadjet, avec un casque et un parasol dessus. Le bruit est infernal et quand le courant part, merci casque.

  • ladeux le 06.06.2018 18:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore un gouffre en plastique métaux rares.... une belle bêtise

  • torolkozo le 06.06.2018 14:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Encore un gadget venu du Japon, est-ce pour les gens sans bras ???

    • Unicorn le 07.06.2018 15:22 Report dénoncer ce commentaire

      non, pour ceux dont les mains sont collés au smartphone.

  • Le Curieux le 06.06.2018 14:02 Report dénoncer ce commentaire

    Quand la bêtise humaine n'a plus de limites. Est-ce que quelqu’un a pensé au bruit des ventilateurs et surtout à l'écologie ? C'est alimenté comment ?