Nouveauté Apple

10 septembre 2014 08:30; Act: 10.09.2014 09:32 Print

À quoi sert la nouvelle puce NFC de l'iPhone?

L'une des nouveautés présentée par Apple, mardi, est un composant qui va permettre entre autres de transformer ses smartphones en porte-monnaie électronique. Explications.

Sur ce sujet
Une faute?

Le NFC (Near Field Communication) est une norme de communication sans fil permettant des interactions entre deux appareils électroniques physiquement très proches l'un de l'autre, jusqu'à 4 centimètres, et équipés d'une antenne et d'une puce spécifiques, selon le NFC Forum, une organisation professionnelle soutenant cette technologie. La technologie NFC intégrée à l'iPhone va ainsi lui permettre d'échanger des informations avec un autre appareil: il suffira de poser le téléphone dessus ou de l'en approcher tout près. Cela permet par exemple de régler ses achats chez un commerçant en approchant son téléphone d'un lecteur spécifique à la caisse.

La différence avec des systèmes de paiements «mobiles» déjà existants? Ces derniers nécessitent toujours de télécharger une application mobile spécifique au commerçant, ou de glisser sa carte bancaire dans un lecteur spécifique. Avec la puce d'Apple, le montant de l'achat sera ajouté à la facture de téléphone ou directement débité du compte en banque. «Apple Pay» sera livré avec le nouveau logiciel d'exploitation iOS8 d'Apple disponible à partir d'octobre, et pourra être utilisé par les quelque 200 millions de propriétaires de smartphones iPhone5, iPhone5c et iPhone5s déjà commercialisés. Il sera également compatible avec la nouvelle montre connectée «Apple Watch» présentée mardi.

Technologie existante depuis plusieurs années

Apple a indiqué mardi qu'Apple Pay sera compatible avec les trois principaux réseaux de paiements mondiaux American Express, MasterCard et Visa. Le groupe californien a également annoncé toute une liste d'enseignes ayant d'ores et déjà accepté de l'utiliser telles McDonald's ou Disney Store. Le NFC Forum évoque aussi d'autres applications possibles: se servir du téléphone pour déverrouiller une porte à la place des cartes magnétiques utilisées par exemple dans les hôtels, échanger des cartes de visites en posant deux téléphones l'un contre l'autre, récupérer des données sur son état de santé collectées par un appareil surveillant la pression sanguine ou le rythme cardiaque…

La technologie NFC, utilisée entre autres dans le porte-monnaie électronique «Google Wallet», existe depuis plusieurs années: le NFC Forum remonte à 2004. Mais elle n'a jamais vraiment décollé, les experts voyant justement l'une des raisons dans la réticence d'Apple à l'utiliser. La marque à la pomme brille en effet par son absence parmi les 190 membres revendiqués par le NFC Forum, où figurent pourtant des fabricants de puces comme Intel ou Qualcomm, des géants du secteur technologique comme Google ou Samsung, des groupements de cartes bancaire comme Mastercard ou Visa, des opérateurs télécoms comme AT&T… En intégrant enfin la technologie NFC à son iPhone, Apple pourrait enfin lui donner le coup de pouce nécessaire à son décollage.

(L'essentiel/AFP)