Assistant personnel

21 janvier 2018 12:01; Act: 21.01.2018 12:04 Print

Alexa, une assistante digitale presque féministe

La société Amazon a considérablement amélioré son assistante digitale en la rendant notamment moins perméable aux remarques sexistes.

storybild

La première version d'Alexa avait subi quelques critiques. (photo: AFP)

Sur ce sujet

Il y a un an, une journaliste du média Quartz avait piégé Alexa, l'assistant personnel intelligent, ou sensé l'être, d'Amazon. L'idée de la rédactrice c'était de faire réagir l'avatar, de la faire se rebeller contre les insultes et remarques sexistes.

La journaliste lui avait dit: «tu es une salope!». Alexa avait docilement répondu «Merci pour votre feedback». Elle avait ensuite lâché un «tu es bonne». L'assistante digitale avait rétorqué quasi rougissante: «merci, c'est sympa de votre part».

Amazon avait expliqué alors que les réponses évasives d'Alexa étaient une façon de décourager le harcèlement sans envenimer la situation. Mais suite au scandale Weinstein, de nombreuses personnes ont demandé à Apple et Amazon de reprogrammer leurs robots féminins et leur façon de réagir. Or, depuis le printemps 2017, Alexa était déjà devenue une autre femme. Plus féministe et plus à même de se défendre par la parole.

(L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • La Mouche le 21.01.2018 20:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a que moi qui trouve que ça devient vraiment n'importe quoi ? J'espère que s'ils font un assistant masculin, ils lui apprendront à se défendre si on lui dit que "tous les hommes sont des porcs ou des salauds" ou qu'on l'accuse à tort d'agression sexuelle... autant j'étais favorable au mouvement actuel, autant je trouve que c'est en train de se transformer en chasse à l'Homme (dans le sens "le mâle")...

Les derniers commentaires

  • La Mouche le 21.01.2018 20:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Il n'y a que moi qui trouve que ça devient vraiment n'importe quoi ? J'espère que s'ils font un assistant masculin, ils lui apprendront à se défendre si on lui dit que "tous les hommes sont des porcs ou des salauds" ou qu'on l'accuse à tort d'agression sexuelle... autant j'étais favorable au mouvement actuel, autant je trouve que c'est en train de se transformer en chasse à l'Homme (dans le sens "le mâle")...

    • razmott le 22.01.2018 09:32 Report dénoncer ce commentaire

      on pourrait programmer Alexa pour qu'une remarque sexiste la rende inutilisable quelques minutes par exemple, comme une tablette ou un smartphone dont on aurait tapé le mauvais mot de passe plusieurs fois de suite. éduquer ainsi l'utilisateur à ce qu'il y ait des consequences à ses paroles déplacées me semblerait tout à fait positif.

    • RamBo le 22.01.2018 10:13 Report dénoncer ce commentaire

      Alexa, fais un peu de sport pour moi ! :-) Non La Mouche, l'humanité est en train de se rapprocher du fond. Le positif: la prochaine génération pourra (peut-être) faire mieux ! La débilité n'a plus de limites de nos jours. Et par quoi on justifie toutes les conneries ? Exact: il faut suivre le temps. Eh ben non, je ne le suis pas !!!!

    • Une femme le 22.01.2018 12:28 Report dénoncer ce commentaire

      "Une chasse à l'homme..." non quand même nous n'en sommes pas là. Soyez rassurés, on débute seulement en exprimant librement nos ressentis... D'ailleurs existe t il l'équivalent d'Alexa au masculin ? J'en doute...

    • La Mouche le 22.01.2018 13:28 Report dénoncer ce commentaire

      @Une femme : je suis pour que les femmes se libèrent et expriment leur ras-le-bol... Mais comme pour tout, il y a des dérives, par exemple généralisation de tous les hommes, fausses accusations pour se venger etc... Je n'ai jamais rien eu à me reprocher à ce sujet, mais j'ai peur d'être tout seul dans une pièce avec une femme au boulot, je leur serre la main. Et ça, c'est sans parler des féministes pures et dures qui sont de broyeuses de c... Croyez moi, beaucoup d'hommes pensent comme moi! Sinon, il me semble de mémoire que vous pouvez mettre une voix d'homme à Siri, l'assistant sur les iPhon

    • Une femme le 22.01.2018 17:25 Report dénoncer ce commentaire

      Vous pensez vraiment que toutes les femmes pourraient dénoncer pour se venger ? Non évidemment comme nous les femmes savons que tous les hommes ne sont pas des agresseurs potentiels... Faites nous confiance. C'est pareil pour homme et femme. Sinon je devrais aussi avoir peur à chaque fois que je suis seule avec un homme....