Tricherie sur iPod?

04 décembre 2014 17:20; Act: 04.12.2014 17:37 Print

Apple a effacé des chansons de ses rivaux

Entre 2007 et 2009, la firme de Cupertino a supprimé des morceaux de musique provenant de plateformes concurrentes d'iTunes sur les iPod de ses clients.

storybild

En 2005, l'ex-patron d'Apple Steve Jobs présentait une nouvelle version de l'iPod, le baladeur apparu quatre ans plus tôt. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Visé par une plainte collective, initiée il y a dix ans, qui l'accuse d'abus de position dominante dans le secteur de la musique, Apple a dû s'expliquer sur les pratiques mises en place pour protéger ses services, lors d'un procès qui s'est ouvert mardi à Oakland. La firme y a admis avoir supprimé des chansons des iPod de ses clients.

Entre 2007 et 2009, lorsqu'un utilisateur synchronisait son appareil sur l'ordinateur via iTunes, et que le logiciel détectait des morceaux de musique provenant d'un autre service concurrent, comme Real Player par exemple, le logiciel affichait un message d'erreur invitant à réinitialiser les réglages d'usine. iTunes en profitait par la même occasion pour effacer ces chansons sans en avertir le consommateur, accusent les plaignants.

«Totalement paranoïaque»

«Nous n'avons pas besoin de donner trop d'informations aux utilisateurs», s'est justifié le responsable de la sécurité d'Apple, Augustin Farrugia, lors d'une audience mercredi. «Nous ne voulons pas les embrouiller». Celui-ci a expliqué qu'il s'agissait d'une simple mesure de sécurité visant à éviter les intrusions informatiques dans le système.

L'entreprise était à l'époque «totalement paranoïaque», selon son aveu. «Vous avez décidé de gâcher l'expérience de vos utilisateurs en vous attaquant à leur librairie musicale», a quant à lui commenté le procureur Patrick Coughlin, rapporte le Wall Street Journal. Le procès pourrait coûter des centaines de millions de dollars au groupe informatique américain.

(L'essentiel/man)