Cupertino

30 mai 2020 13:33; Act: 30.05.2020 13:35 Print

Apple continue ses emplettes pour améliorer Siri

La firme à la pomme s’est offert une autre start-up spécialisée dans l’IA, la société Inductiv, afin de perfectionner son assistant vocal.

storybild

Sur l’iPhone, Siri a fait son apparition en 2011 avec le modèle 4S. (photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Apple a allongé sa liste d’acquisitions de jeunes pousses liées au domaine de l’intelligence artificielle (une douzaine ces dernières années). La firme de Cupertino a racheté la société Inductiv, basée dans la ville de Waterloo, au Canada, rapporte Bloomberg. Fondée par des professeurs des universités de Stanford, Waterloo et du Wisconsin, cette start-up est spécialisée dans la correction des données utilisées par les systèmes de machine learning (apprentissage automatique, en anglais), un type d’intelligence artificielle.

L’équipe d’Inductiv, dont l’un des cofondateurs a déjà vendu une autre start-up (Lattice Data) à Apple en 2017 pour 200 millions de dollars, aurait rejoint le géant à la pomme il y a quelques semaines pour travailler à l’amélioration de Siri, assistant vocal d’Apple qui est à la traîne par rapport au grand concurrent Google Assistant.

Apple a confirmé ce dernier rachat en déclarant, comme à son habitude, que la société «achète de temps en temps des entreprises technologiques plus petites et nous ne discutons pas de nos objectifs ou de nos projets». Après Xnor.ai, Tuplejump, Laserlike, Turi et Perceptio, le géant technologique a aussi racheté, en avril dernier, l’entreprise irlandaise Voysis spécialisée dans la compréhension du langage naturel. Il s’est aussi offert la start-up de réalité virtuelle NextVR et l’app météo Dark Sky populaire outre-Atlantique.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.