Concurrence exacerbée

10 octobre 2015 15:50; Act: 10.10.2015 16:00 Print

Apple est «le cimetière de Tesla» pour Elon Musk

Le patron du constructeur de voitures électriques a dénigré la firme de Cupertino dans la presse allemande.

storybild

Elon Musk n'en est pas à sa première pique contre Apple. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Dans une interview au quotidien allemand Handelsblatt, au cours de laquelle Elon Musk a également critiqué les agissements de Volkswagen, le patron de la firme automobile américaine Tesla a lancé une pique contre Apple. Questionné sur le fait que la firme à la pomme avait engagé des ingénieurs de Tesla, Elon Musk a répondu: «Apple a embauché des employés que nous avions licenciés». Et d'ajouter qu'en interne, ils se moquaient en appelant la firme à la pomme «le cimetière de Tesla». «Si vous ne réussissez pas chez Tesla, vous allez travailler chez Apple. Je ne rigole pas», a-t-il expliqué.

Concernant les rumeurs insistantes qui prêtent à la firme de Cupertino l'intention de se lancer sur le même marché de la voiture électrique, le boss de Tesla déclare qu'il s'agit d'une «prochaine étape logique», rapporte Business Insider. Il met toutefois en garde sur la difficulté: «C'est bien qu'Apple bouge et investisse dans cette direction. Mais les voitures sont vraiment complexes comparées aux smartphones et aux smartwatches. Vous ne pouvez pas simplement aller chez un sous-traitant comme Foxconn et lui dire: fabriquez-moi une voiture».

En 2014, Elon Musk avait confirmé que les deux sociétés étaient en discussion pour un éventuel rachat de la part d'Apple. En mai dernier, il avait même déclaré que ce serait une bonne idée si Apple se lançait sur le marché des voitures électriques. Mais le fait que la firme de Cupertino ait ensuite commencé à embaucher les ingénieurs du constructeur de voitures électriques peut expliquer le changement d'opinion d'Elon Musk.

(L'essentiel/man)