Réseau social

09 décembre 2013 11:05; Act: 09.12.2013 11:28 Print

Après «J'aime», Facebook envisage «Je compatis»

Le site de socialisation pourrait à l'avenir proposer un nouveau bouton de compassion sur sa plateforme.

storybild

Facebook a lancé le bouton «J'aime» en 2009.

Sur ce sujet
Une faute?

Le bouton «Je n'aime pas», tant réclamé par les utilisateurs de Facebook, risque de ne jamais voir le jour. En contrepartie, le site de socialisation pourrait offrir un nouvel outil alternatif au fameux bouton «J'aime». Il doit servir aux membres du plus grand réseau social du web de ne plus devoir «aimer» un statut annonçant une mauvaise nouvelle, comme le décès d’une personne par exemple. Facebook réfléchit en effet à introduire le bouton «Je compatis», a indiqué au Huffington Post Dan Muriello, un ingénieur de la plateforme de socialisation.

Ce bouton de compassion aurait été présenté lors d’un «hackaton», l’un de ces marathons créatifs de programmation informatique en équipes, organisé par Facebook. C’est d’ailleurs lors d’un tel événement que le tchat et le bouton «J’aime» ont été inventés. Le bouton «Je compatis» serait toutefois de la musique d’avenir. «Ce n’est pas encore le bon moment pour lancer ce produit», a indiqué l’ingénieur en question.

(L'essentiel Online/man)