E-Sport

06 novembre 2019 08:58; Act: 06.11.2019 12:46 Print

Banni à vie de «Fortnite» pour un logiciel de triche

Un joueur professionnel s'est vu infliger une sanction exemplaire alors qu'il n'était même pas en compétition.

Sur ce sujet
Une faute?

Epic Games s'est montré impitoyable envers Jarvis Khattri. L'éditeur de «Fortnite»  l'a interdit à vie de toute partie au célèbre jeu de battle royale après l'avoir surpris à tricher dans ses parties diffusées sur YouTube. Jarvis a eu recours à un logiciel de type «aimbot», qui aide les joueurs à tirer sur leurs adversaires. «Quand les gens utilisent des aimbots ou d'autres technologies de triche pour obtenir un avantage injuste, ils ruinent les parties des gens qui jouent honnêtement», s'est justifié l'éditeur américain.

Quant à Jarvis Khattri, il a affiché ses remords dans une vidéo poignante vue par des millions d'internautes. «J'aurais aimé avoir réalisé avant à quel point les conséquences étaient graves, je n'aurais alors jamais pensé à le faire», a notamment regretté le membre de FaZe Clan, l'une des plus prestigieuses équipe d'eSport.

L'exemplarité de la sanction divise dans le monde des gamers. Ninja, alias Tyler Blevins, s'est rangé du côté de Jarvis. Le joueur le plus célèbre de «Fortnite» a invité Epic Games à être plus clément envers les créateurs du contenu qui aident le jeu à prospérer. Autre joueur influent, DrLupo, alias Benjamin Lupo, s'est prononcé lui en faveur du maintien du bannissement à vie.

Jarvis espère encore pouvoir inverser la tendance avec l'appui de sa communauté qui souligne qu'il n'a pas triché durant une compétition officielle.

(L'essentiel/laf)