Addiction numérique

28 février 2014 07:56; Act: 28.02.2014 09:56 Print

Ce vendredi, journée mondiale sans Facebook…

Pour sa quatrième édition, l'initiative tente de faire prendre conscience des dangers d'addiction que fait courir le plus grand réseau social de la planète. Et vous, saurez-vous résister?

storybild

Pour sa quatrième édition, la journée sans Facebook souhaite notamment «lutter contre l'addiction à la cyberdépendance». (photo: DPA)

Sur ce sujet
Une faute?

Tenir 24h sans consulter son profil ou celui de ses amis, ne pas «liker» un commentaire ou une photo ou bien encore ne pas «poker» l'un de vos contacts. Les objectifs de la journée sans Facebook sont simples, leur réalisation un peu plus compliquée. Preuve en est le résultat de l'édition 2013, où 42% des inscrits avaient renoncé à se connecter, selon les données publiées par le réseau social lui-même. Un chiffre qui représente tout de même quelque 400 millions de personnes dans le monde.

Pour motiver les récalcitrants, les organisateurs de cette journée mondiale mettent en avant «la lutte contre l'addiction à la cyberdépendance», le fait de «protester contre l'intrusion des publicités qui se font passer pour de l'information» et enfin «la sécurisation nécessaire de l'outil qui est plutôt du genre perméable à de nombreuses attaques et autres pillages d'informations». En clair, enrailler la machine de guerre publicitaire mise en place par Mark Zuckerberg et permettre aux utilisateurs de prendre un peu de recul sur leur mode de communication.

Pour cela, un calcul simple peut être réalisé. Pour les 10 ans du réseau social, le magazine américain Time avait créé un outil permettant de calculer le temps passé par chaque utilisateur de la plate-forme depuis son inscription. Et dans la plupart des cas, l'addition se révèle être très salée…

(Jmh/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • Chouette le 28.02.2014 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    J ai arrêté FB y a 2 mois et perso ça ne me manque pas ! avoir 200 amis FB et en vrai, une quinzaine; il y a d'autres moyens de rester en contact sans être connecté via ce réseau de "voyeurisme" qui vous fait perdre du temps. Vivons heureux, vivons cachés !

  • Alain le 28.02.2014 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    A quand la journée mondiale sans connerie?

  • esteban le 28.02.2014 09:04 Report dénoncer ce commentaire

    C'est un peu débile comme action, non? Celui qui est accro à Facebook ira quand même. Tout comme le jour de la femme n'empêche pas les viols ou la journée sans tabac n'a jamais vu un fumeur stopper la clope ne serait-ce que ce jour. Ok, le but doit être de médiatiser le temps d'une journée un problème. Mais aujourd'hui plus qu'un autre jour on va entendre le nom de Facebook, j'ai plutôt l'impression que cette journée sera une journée de pub gratuite pour le site communautaire!

Les derniers commentaires

  • Patrickpoivre d'arvor number zéro le 01.03.2014 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    L'inflation parlons-?.en facebook est un meilleur reméde contre la connerie...lol facebook c'est uniquement pour taper la déconnade aux grincheux pouéte pouéte la galette!!!!!;-)Moi je dis qu'une chose allons enfants de la patire le jour de gloire est arrivé....hihihihihihihihihihihi;-)

  • RamBo le 28.02.2014 13:12 Report dénoncer ce commentaire

    Face-de-Bouc existe pour ceux qui ont des complexes d'infériorité; sur FB, tout le monde est star. Pourquoi "collectionner" 870 "amis" ? Pour plaire aux autres ! En réalité, une dizaine de "vrais" amis/amies valent 20.000 fois plus. Puis ceux qui n'arrêtent pas d'afficher des centaines de photos, toutes poses confondues ! Le seul vrai gagnant est ..... Zuckerberg !

  • Chouette le 28.02.2014 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    J ai arrêté FB y a 2 mois et perso ça ne me manque pas ! avoir 200 amis FB et en vrai, une quinzaine; il y a d'autres moyens de rester en contact sans être connecté via ce réseau de "voyeurisme" qui vous fait perdre du temps. Vivons heureux, vivons cachés !

  • samourai le 28.02.2014 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    fessebouk ? gratte moi le dos !

  • elelelrfs le 28.02.2014 09:06 Report dénoncer ce commentaire

    A quand le jour mondial contre la stupidité? Ca risque de vite tomber a l'eau mais bon.. Force et robustessse!