Technologie

20 janvier 2020 22:01; Act: 21.01.2020 12:16 Print

Clearview AI, l'app qui identifie n'importe qui

Un logiciel de reconnaissance faciale, dopé aux réseaux sociaux, est utilisé par plus de 600 forces de police et sociétés de sécurité.

storybild

La reconnaissance faciale est largement déployée en Chine.

Sur ce sujet
Une faute?

Prendre la photo d'un inconnu dans la rue et la charger sur un logiciel afin d'obtenir son identité. Tel est le service de reconnaissance faciale que propose Clearview AI, jeune pousse américaine jusqu'ici peu connue, rapporte le New York Times. Ce nouveau cauchemar des défenseurs de la vie privée s'appuie sur une gigantesque base de données constituée de plus de 3 milliards de photos publiques. Elles ont la particularité d'avoir été récupérées sur des millions de sites web, dont les réseaux sociaux Facebook et Twitter, YouTube, ou encore le service de paiement mobile Venmo.

Utilisé depuis l'année dernière par plus de 600 clients (services de police, FBI et entreprises privées de sécurité, notamment aux États-Unis et au Canada), le logiciel, qui n'est pas accessible pour le grand public, est censé trouver une correspondance de visages dans 75% des cas. Il fournit aussi des liens vers les sites d'où proviennent les images, ce qui permet de récupérer d'autres infos sur l'individu recherché.

Clearview AI revendique déjà l'identification de centaines de criminels. Mais les experts s'inquiètent des dérives possibles de l'utilisation de son app et des risques d'identifications erronées de ce service controversé. Il a été fondé par Hoan Ton-That, un Australien de 31 ans, et Richard Schwartz, ex-collaborateur de l'ancien maire de New York, Rudy Giuliani. En 2017, la firme a par ailleurs reçu un financement de 200 000 dollars de la part du milliardaire américain Peter Thiel, cofondateur de PayPal.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Un monde merveilleux le 21.01.2020 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    Plus qu’à y ajouter un petit algorithme entre la NSA et PRISM (si ce n'est déjà fait!) et hop, pistage en temps réel de votre géolocalisation, de vos interactions avec vos amis, collègues, familles et réseaux ainsi que le sniffage intempestif de tous vos appareils connectés et dites définitivement au revoir à votre vie privée, que vous le vouliez, ou non!

  • virinoh le 21.01.2020 22:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hyper flippant

  • Minnie le 21.01.2020 07:55 Report dénoncer ce commentaire

    Bah tout va bien non ? Pourquoi s'inquiéter si on n'a rien à se reprocher ? Les politiciens sont dignes de confiance, comme tous les autres membres des gouvernements ! Et le plus beau et le plus gentil de tous c'est Mark Zuckerberg et son copain Donald

Les derniers commentaires

  • virinoh le 21.01.2020 22:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hyper flippant

  • Un monde merveilleux le 21.01.2020 13:04 Report dénoncer ce commentaire

    Plus qu’à y ajouter un petit algorithme entre la NSA et PRISM (si ce n'est déjà fait!) et hop, pistage en temps réel de votre géolocalisation, de vos interactions avec vos amis, collègues, familles et réseaux ainsi que le sniffage intempestif de tous vos appareils connectés et dites définitivement au revoir à votre vie privée, que vous le vouliez, ou non!

  • Incognito le 21.01.2020 12:45 Report dénoncer ce commentaire

    Je ne suis sur aucun réseau social et on ne poste pas non plus de photos de moi, et je n'apparais que très rarement sur internet donc je ne suis pas le bon profil pour cette application.

  • Minnie le 21.01.2020 07:55 Report dénoncer ce commentaire

    Bah tout va bien non ? Pourquoi s'inquiéter si on n'a rien à se reprocher ? Les politiciens sont dignes de confiance, comme tous les autres membres des gouvernements ! Et le plus beau et le plus gentil de tous c'est Mark Zuckerberg et son copain Donald

  • Photo. le 21.01.2020 07:53 Report dénoncer ce commentaire

    Celui qui trouvera ma photo sur internet est très fort. Moi-même je ne l'ai pas encore trouvée !

    • denalen le 21.01.2020 13:38 Report dénoncer ce commentaire

      @photo : c'est normal, vous n'êtes pas sur les RS mais vos ami(e)s le sont et ont fait le travail pour vous en postant sur leurs RS les photos qu'ils/elles ont prises avec vous, avec tous les détails. Parce que vos ami(e)s ne vous ont pas demandé la permission ? lol