Vidéoconférence

03 avril 2020 07:41; Act: 03.04.2020 12:36 Print

Décriée, l'app Zoom veut renforcer sa sécurité

Face aux questions de la justice américaine, l'app de visioconférence a promis de corriger ses failles de confidentialité et de sécurité.

storybild

Eric Yuan, patron et fondateur du service de communication Zoom. (photo: Mark Lennihan)

Sur ce sujet
Une faute?

L'application de vidéoconférence Zoom, dont la popularité a explosé avec l'accroissement du télétravail, a annoncé des mesures pour renforcer sa sécurité en réaction aux interrogations de la justice américaine, inquiète de la hausse des tentatives de piratage. Dans une lettre ouverte publiée mercredi soir, le patron-fondateur de Zoom Eric Yuan a assuré que l'entreprise solliciterait «toutes (ses) ressources techniques pour (se) concentrer sur (ses) principaux problèmes de confiance, de sécurité et de confidentialité».

M. Yuan a ainsi indiqué que Zoom travaillerait avec des experts tiers et des utilisateurs «pour comprendre et garantir la sécurité de tous nos nouveaux cas d'utilisation par les consommateurs». Il a aussi prévu d'organiser une présentation en ligne chaque mercredi «pour communiquer les mises à jour sur la sécurité et la protection de la vie privée à notre communauté».

Ces annonces interviennent après l'envoi, lundi, d'une lettre par la procureure de l'État de New York Letitia James, qui demandait ce que Zoom comptait faire pour garantir la vie privée et la sécurité de ses utilisateurs. Le bureau du FBI à Boston a quant à lui indiqué lundi dans un communiqué «avoir reçu plusieurs signalements de téléconférences perturbées par des images pornographiques ou haineuses et du langage menaçant». Ces piratages ont eu lieu alors que Zoom est très utilisé non seulement par les particuliers et les entreprises, mais aussi dans de nombreuses écoles, désormais fermées et passées aux cours en ligne avec la pandémie de coronavirus.

De 10 millions à 200 millions en 3 mois!

Ces derniers jours, Zoom a notamment été accusée de partager des données d'utilisateurs avec Facebook, de ne pas chiffrer ses conversations de bout en bout, ou encore de contourner des règles pour installer son application sur les ordinateurs Mac. Selon M. Yuan, la plateforme a atteint en mars plus de 200 millions de participants aux réunions quotidiennes, gratuites et payantes. L'application en comptait dix millions, en décembre dernier.

«En cette période d'isolement, nous, chez Zoom, nous sentons incroyablement privilégiés d'être en mesure de vous aider à rester en contact», a indiqué le patron de l'entreprise. «Nous nous sentons également investis d'une immense responsabilité. L'utilisation de Zoom a explosé du jour au lendemain - dépassant de loin ce que nous attendions lorsque nous avons annoncé notre désir d'accompagner les gens pour la première fois à la fin février», a-t-il ajouté.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 04.04.2020 11:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normalement critiquer les app, les produits ou les intérêts US, pas de problème. C'est quand vous critiquer la RPC de Pékin que la rédaction censure.

  • bonsens le 04.04.2020 02:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est un logiciel espion américain, pourquoi toujours accuser les chinois

  • gustav le 04.04.2020 00:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    arrêtez, de toute façon rien que vitre portable , vous pc , vos tablettes , vos comptes sont des mouchards... l’application zoom est vraiment pas mal , mieux que skype et teams

Les derniers commentaires

  • Unicorn le 04.04.2020 11:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Normalement critiquer les app, les produits ou les intérêts US, pas de problème. C'est quand vous critiquer la RPC de Pékin que la rédaction censure.

  • bonsens le 04.04.2020 02:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C’est un logiciel espion américain, pourquoi toujours accuser les chinois

  • gustav le 04.04.2020 00:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    arrêtez, de toute façon rien que vitre portable , vous pc , vos tablettes , vos comptes sont des mouchards... l’application zoom est vraiment pas mal , mieux que skype et teams

  • CQFD le 03.04.2020 23:45 Report dénoncer ce commentaire

    C'est pas un problème de sécurité... ils vendent les données de leurs utilisateurs à Facebook et autres. C'est écrit assez clairement (pas de noms de sociétés cités) dans les conditions que les gens acceptent sans lire. Après faut pas venir râler ensuite si on accepte sans lire

  • JDCJDR le 03.04.2020 08:47 Report dénoncer ce commentaire

    Pas que la sécurité... J'ai lu la politique de traitement des données, ça m'a suffit. Jamais je vais installer cette app.