Réseaux sociaux

28 décembre 2020 22:37; Act: 29.12.2020 09:41 Print

Départ imminent pour TikTok des États-​​Unis

Washington a fait appel d’une décision de justice empêchant l’interdiction du réseau social, TikTok, propriété d’un groupe chinois.

storybild

(photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le gouvernement américain a fait appel lundi d’une décision de justice empêchant le ministère du Commerce d’imposer à TikTok des restrictions, qui auraient abouti à l’interdiction du réseau social aux États-Unis. Washington indique dans un document judiciaire succinct, consulté par l’AFP, interjeter appel, sans donner davantage d’informations.

Le 7 décembre, le juge Carl Nichols d’un tribunal de Washington avait suspendu un décret de l’administration Trump visant à bannir sur le sol américain TikTok, propriété du groupe chinois ByteDance, pour des raisons de sécurité nationale. Le magistrat avait jugé cette tentative «arbitraire et capricieuse».

Ce décret avait été pris en août dans le cadre de plusieurs lois sur l’urgence nationale afin de réclamer des mesures contre la populaire plateforme de vidéos courtes, qui revendique 100 millions d’utilisateurs aux États-Unis.

Le texte fait notamment état de «menaces sur la sécurité nationale» des États-Unis et s’alarme du fait que les données personnelles des utilisateurs de TikTok puissent être utilisées par Pékin. ByteDance rejette ces accusations d’espionnage au profit du gouvernement chinois, mais l’administration Trump exige qu’elle fasse passer sous pavillon américain les actifs de TikTok aux États-Unis.

Tiktok vs Trump

Toujours sur le front judiciaire, une audience est prévue en février devant une cour d’appel américaine sur une autre décision d’une juge d’instance rendue le 30 octobre dernier.

Saisie par trois créateurs de contenus TikTok, la juge Wendy Beetlestone, en Pennsylvanie (est) avait ordonné à l’administration américaine de ne pas empêcher d’autres entreprises de fournir des services essentiels à la plateforme, comme l’hébergement en ligne.

La bataille judiciaire entre TikTok et l’administration Trump est tentaculaire: en septembre, le même juge Nichols avait déjà infligé un cuisant revers au ministère du Commerce en bloquant un arrêté visant à forcer Apple et Google à retirer TikTok de leurs plateformes de téléchargement d’applications mobiles. Un procès en appel sur cette dernière affaire a eu lieu mi-décembre à Washington. La décision a été mise en délibéré.

L’administration Trump et ByteDance, qui mènent des discussions en parallèle, ne sont pas parvenus à un accord dans le délai imposé par le gouvernent début décembre, mais ont convenu de poursuivre les négociations.

Tout accord que conclura ByteDance sera aussi soumis à l’approbation de Pékin, qui impose des restrictions sur les exportations de technologies développées par des entreprises chinoises. Le fameux algorithme de TikTok, qui permet d’afficher les contenus les plus susceptibles d’intéresser les utilisateurs en fonction de leurs goûts, est au centre de toutes les attentions.

(L'essentiel/AFP/NXP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Lego le 29.12.2020 14:26 Report dénoncer ce commentaire

    Quand se viens d'un pays comme les États-Unis , le plus grand pays d'espionnage au monde et en parlent pas de tous les domaines dans les quelle ils sont les plus grands alors je trouve qui faut virer Microsoft de tous les pays de globe.

  • je compatis .. les enfants / adultes le 28.12.2020 23:01 Report dénoncer ce commentaire

    ouais ... qu est ce que j ai depense ... pour essayer de trouver la cause des allergies ... moi .. qui n en ava; JAMAIS DE MA VIE fait .. bon .. les enfants ... victimes jusqu a maintenant ... en fait .. doit y en avoir deja pas mal d adultes .. ddepuis que ...

  • luis le 29.12.2020 03:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    très bonne initiative bravo les Européens devrait faire pareil.

Les derniers commentaires

  • Lego le 29.12.2020 14:26 Report dénoncer ce commentaire

    Quand se viens d'un pays comme les États-Unis , le plus grand pays d'espionnage au monde et en parlent pas de tous les domaines dans les quelle ils sont les plus grands alors je trouve qui faut virer Microsoft de tous les pays de globe.

  • lebelgo le 29.12.2020 13:14 Report dénoncer ce commentaire

    En chine ils interdisent bine facedeboook. les USA ils ont raison de faire pareil.

  • Abdel le 29.12.2020 09:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est très drôle, ceux qui taxent de voyeurisme l'application sont simplement les premiers consommateurs de ce type de vidéo car oui, l'algorithme est bien fait et c'est ce que veulent récupérer les USA. Pour moi c'est quasi que du contenu créatif de proposé, ça me rappelle l'époque de Vine, ces petites vidéos courtes de création. Pourquoi les jeunes aiment cette plate forme ? La régulation des commentaires y est draconien. Pas d'insultes, peu ou pas de message désobligeant.

  • Abalus le 29.12.2020 05:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    perso cette appli c'est du voyeurisime virale elle comme toute les autres

    • Sania le 29.12.2020 14:27 Report dénoncer ce commentaire

      Personnes vous force a regarder ..

    • fifi le 29.12.2020 22:30 Report dénoncer ce commentaire

      Et d'ailleurs ta jeune adolescente non plus ! seule le soir, ou quand tu bosses, c'est facile pour eux d'aller jeter un coup d'œil sur du porn ou tous ces sites de merde. Seule solution, autoriser l'accès aux détenteurs d'une carte de crédit à leur nom, et/ou papier d'identité.

  • luis le 29.12.2020 03:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    très bonne initiative bravo les Européens devrait faire pareil.

    • Balkanexpresse le 29.12.2020 14:34 Report dénoncer ce commentaire

      Et les Chinois devait virer tous les grand marque qui gagnent des millions sur nous, comme ça quand vous acheter un iphone produit en Chine pour mille euros, vous aller la payer trois mille euros produit en Europe. Vous allez dire qu'après les Chinois ils sont plus de quoi vivre mais un Chinois a l'habitude de vivre avec un euro le jour, et vous ?

    • fifi le 29.12.2020 22:31 Report dénoncer ce commentaire

      Et alors, on achètera du Nokia :)