Vie privée

19 juillet 2019 12:38; Act: 19.07.2019 12:41 Print

Des apps Android vous permettaient d'espionner

Google a retiré de sa boutique sept apps qui pouvaient permettre de suivre discrètement toutes les activités d'un proche ou d'un employé.

storybild

Les sept apps ne sont plus disponibles sur le Google Play Store. (Avast)

Sur ce sujet
Une faute?

La firme de sécurité Avast a découvert sur le Google Play Store sept apps de «stalkerware» (traque furtive). Nommées Track Employees Check Work Phone Online Spy Free, Spy Kids Tracker, Phone Cell Tracker, Mobile Tracking, Spy Tracker, SMS Tracker et Employee Work Spy, elles ont été supprimées cette semaine par Google, car contraires aux conditions d'utilisation de sa boutique en ligne. Une fois installées sur un téléphone, ces apps pouvaient permettre d'espionner à distance tous les faits et gestes de son propriétaire à son insu, comme sa géolocalisation, l'historique de ses appels ou encore ses messages. N'affichant pas d'icônes, ces logiciels n'étaient pas détectables sur l'appareil de la cible.

«Ces applications sont hautement contraires à l'éthique et problématiques pour la vie privée des utilisateurs. Elles ne doivent pas figurer sur le Google Play Store, car elles permettent d'envisager un comportement criminel. Elles peuvent être utilisées de manière abusive par des employeurs, des harceleurs ou des partenaires violents pour espionner leurs victimes», a expliqué Nikolaos Chrysaidos, l'un des responsables chez Avast.

Au total, ces logiciels, probablement créés par un développeur russe selon l'entreprise, ont été installés plus de 130 000 fois, dont plus de 50 000 fois chacune pour les plus populaires, à savoir Spy Tracker et SMS Tracker.

(L'essentiel/man)