Santé

02 octobre 2019 08:54; Act: 02.10.2019 10:11 Print

Des ONG contre le développement de la 5G

Plusieurs ONG ont appelé mercredi à un moratoire sur le déploiement de la 5G, craignant des risques pour la santé mais aussi des conséquences «hors de contrôle» sur la société.

storybild

Des ONG appellent à un moratoire sur le déploiement de la 5G. (photo: Illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Permettant de transmettre beaucoup plus rapidement que la téléphonie mobile actuelle de très grandes quantités de données, la 5G promet le développement de technologies futuristes, voiture autonome, chirurgie à distance, usine automatisée et objets connectés. Mais elle va faire «basculer la planète et la société dans un monde aux conséquences hors de contrôle», dénoncent Agir pour l'Environnement, Priartém-Electrosensibles de France et d'autres ONG.

«Les technologies de la communication sans fil et du numérique ont déjà des impacts qui n'ont rien de virtuel: risques pour la santé physique et mentale, hyper-connexion dans le monde du travail et chez les jeunes, sols, paysages et écosystèmes impactés, facture énergétique grandissante, gaspillage de ressources, risques du «big data» sur les libertés, poids des lobbies sur la science et les politiques publiques...», notent-elles, estimant que la 5G conduira «inéluctablement à aggraver cet état de fait».

Le débat citoyen aux oubliettes

Elles réclament ainsi un moratoire sur le déploiement du réseau et l'organisation d'un débat public au préalable: «Développer un programme qui modifiera durablement l'environnement électromagnétique de la planète, les interactions homme-machine et le fonctionnement global de notre société, ne peut être imaginé sans une réflexion et un débat citoyen approfondis».

«Pour l'instant ce projet n'a pas du tout été soumis aux citoyens», a dénoncé Sophie Pelletier, présidente de Priartem. «On voit défiler tous les 6 à 10 ans des nouvelles technologies qui s'accompagnent à chaque fois d'une augmentation de l'exposition (aux ondes) alors que l'Anses recommande une réduction des expositions», a-t-elle déclaré à l'AFP.

Un syndrome controversé

Dans un rapport publié en 2016, l'agence sanitaire Anses avait notamment estimé que les ondes électromagnétiques émises par les téléphones portables, les tablettes tactiles ou les jouets connectés pouvaient avoir des effets sur les fonctions cognitives - mémoire, attention, coordination - des enfants. Les experts avaient alors recommandé de limiter l'exposition des jeunes populations.

Quant aux électrosensibles, qui assurent souffrir de troubles dus aux ondes et aux champs électromagnétiques, l'Anses avait en 2018 reconnu l'existence de leur souffrance, tout en soulignant qu'il n'existait pas de preuve de lien entre l'exposition aux ondes et ce syndrome controversé. La procédure d'attribution des fréquences 5G aux opérateurs télécoms a été officiellement lancée le 15 juillet. La France espère un premier déploiement commercial dans quelques grandes villes à la fin de 2020 et la couverture des deux tiers de la population d'ici 2026.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • tueur silencieux le 02.10.2019 09:25 Report dénoncer ce commentaire

    si la 5G arrive au lux il y aura plus de maladies neurologiques cela est certain vu les constants pendant les premiers lancements de la 5G.

  • triste politique le 02.10.2019 09:28 Report dénoncer ce commentaire

    pauvre de nous, des experience en hollande ont mis en evidence la nocivité de la 5g et on veut continuer a nous donner du poison

  • Camille le 02.10.2019 12:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les lobbys automobiles et aeriens veulent imposer ce standard pour favoriser à terme le développement des véhicules/aéronefs autonomes... Malheureusement nos politiques sont trop liés à ces lobbys...

Les derniers commentaires

  • DoubleDiscours le 02.10.2019 14:56 Report dénoncer ce commentaire

    La position du Luxembourg est schizophrénique sur le sujet. Ceci est un extrait d'une communication du ministère de la santé Luxembourgeois de 2013: "Certaines études indiquent une corrélation possible entre certaines formes de tumeurs malignes du cerveau en relation avec l’exposition à des champs électromagnétiques de hautes fréquences."

  • Unhappy guy le 02.10.2019 14:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Après les vaccins au sel d’aluminium, les dentifrices et l’eau du robinet assaisonné au fluor (qui est un poison), les chemtrails qui vaporisent sur nos têtes du baryum, du strontium et des particules fines d‘aluminium ; la 5G ! ou comment lobotomiser nos cerveaux. Merci de prendre ainsi soin de nous, bien que la partie est déjà perdue pour vous...

  • Tome le 02.10.2019 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je ne sais pas du tout si la 5 G est dangereuse. Mais si la 5G était imposée sans débat, je serais vraiment surpris, ce n est pas l attitude que j attends de cette coalition gouvernementale qui a su se montrer en général assez ouverte et transparente.

    • BabaYoga le 02.10.2019 15:17 Report dénoncer ce commentaire

      pourquoi pas le référendum comme en Suisse ?

  • Stephane le 02.10.2019 12:34 Report dénoncer ce commentaire

    s'il s'avère que des personnes tombent malades à cause de la 5G ou pire en meurent. Les ONG pourront assigner les opérateurs coupable en justice pour tentative d'empoisonnement ou homicide involontaire.

    • Kiki le 02.10.2019 15:19 Report dénoncer ce commentaire

      malheureusement 5G ce n'est pas un rhume à tomber malade tout de suite .... ça s'accumule et ce déclare bcp plus tard après l'exposition

  • Camille le 02.10.2019 12:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les lobbys automobiles et aeriens veulent imposer ce standard pour favoriser à terme le développement des véhicules/aéronefs autonomes... Malheureusement nos politiques sont trop liés à ces lobbys...