Mauvaise idée?

17 décembre 2013 13:49; Act: 17.12.2013 13:55 Print

Des pubs diffusées sur votre profil Facebook

Le réseau social va vendre des spots publicitaires qui seront diffusés dès cette semaine sur les pages personnelles de ses utilisateurs selon le «Wall Street Journal».

storybild

Les recettes publicitaires de Facebook sont en hausse de 66% sur un an. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Selon le journal américain, qui fait référence à une source proche du dossier non identifiée, ces spots seront lancés automatiquement dès que l'utilisateur consultera son profil, que ce soit sur Internet ou sur un smartphone. Le réseau social devrait annoncer son projet mardi, pour une entrée en vigueur dès jeudi, poursuit le «WSJ», ajoutant que le premier spot devrait être une bande-annonce pour le film de science-fiction «Divergente», qui soit sortir au premier semestre, l'an prochain.

Le lancement des films publicitaires a été repoussé à plusieurs reprises ces derniers mois par crainte tout d'abord que cela n'entraîne une désaffection des utilisateurs, et pour des problèmes techniques, a indiqué le journal, précisant que des expérimentations ont été réalisées la semaine dernière. Ces spots pourraient durer jusqu'à 15 secondes, et les annonceurs pourraient devoir débourser 2 millions de dollars par jour pour une diffusion sur l'ensemble de la communauté Facebook, âgée de 18 à 54 ans.

Le groupe qui, comme tous les sites gratuits, tire l'essentiel de ses revenus de la publicité, a enregistré une nouvelle progression de ses recettes en ce domaine au troisième trimestre: elles sont en hausse de 66% sur un an à 1,8 milliard de dollars. La part des recettes publicitaires tirées des connexions mobiles au réseau, à laquelle les investisseurs accordent une grande attention, s'est encore améliorée et atteint désormais 49%, contre 41% au deuxième trimestre.

(L'essentiel Online/ATS)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • franzuska le 17.12.2013 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    si ça arrive effectivement, je quitte "face-de-bouc"

  • Finfilou le 17.12.2013 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    Comme si les pubs qu'on doit se taper sur les bords n'étaient pas suffisante, il faudra désormais se les faire sur nos profils. Bon, tant qu'à faire ça me donne un argument pour passer définitivement sur Google+...ou mieux encore: quitter les réseaux sociaux!

Les derniers commentaires

  • franzuska le 17.12.2013 16:24 Report dénoncer ce commentaire

    si ça arrive effectivement, je quitte "face-de-bouc"

  • Finfilou le 17.12.2013 14:06 Report dénoncer ce commentaire

    Comme si les pubs qu'on doit se taper sur les bords n'étaient pas suffisante, il faudra désormais se les faire sur nos profils. Bon, tant qu'à faire ça me donne un argument pour passer définitivement sur Google+...ou mieux encore: quitter les réseaux sociaux!

    • Bledulux le 18.12.2013 07:48 Report dénoncer ce commentaire

      La deuxième solution est la meilleure