Internet

20 janvier 2020 15:49; Act: 20.01.2020 15:56 Print

Des règles pour l'intelligence artificielle

Le directeur d'Alphabet, maison mère de Google, a annoncé lundi à Bruxelles qu'il souhaitait réglementer l'IA de manière «proportionnée».

storybild

Sundar Pichai, président-directeur général de Google, en visite à l'école de codage "MolenGeek" à Bruxelles (20 janvier 2020). (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le patron d'Alphabet, la maison mère de Google, Sundar Pichai, a appelé lundi l'UE à une «approche proportionnée» pour réglementer l'intelligence artificielle, lors d'un discours à Bruxelles. Le 19 février prochain, la Commission européenne doit faire des propositions pour développer une approche réglementaire dans l'UE, sur l'intelligence artificielle.

Le but est de proposer tout une série de règles pour s'assurer que cette technologie soit utilisée en respectant les valeurs européennes (notamment sur la protection de la vie privée) dans des secteurs aussi différents que la santé et les transports.

«Une réglementation judicieuse doit adopter une approche proportionnée, en équilibrant les préjudices potentiels et les opportunités au niveau social», a déclaré M. Pichai, dans un discours prononcé lors d'un événement organisé par le think tank européen Bruegel, à Bruxelles.

«La question n'est pas de savoir s'il faut réguler, mais comment», a-t-il ajouté, montrant qu'il était totalement ouvert à une régulation. Il doit rencontrer lundi après-midi deux des trois vice-présidents exécutifs de la Commission européenne: le Néerlandais Frans Timmermans, en charge de l'Environnement, et la Danoise Margrethe Vestager, en charge de l’Économie numérique et de la Concurrence.

«Nous voulons offrir notre expertise, notre expérience et nos outils alors que nous sommes aux prises avec des tensions et des compromis (à faire) inévitables», a-t-il ajouté.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nico57 le 20.01.2020 18:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui on a plutôt intérêt à réglementer et vite, sinon ça va finir comme en Chine, où le pouvoir espionne tout le monde tout le temps et partout, avec bientôt des bons et mauvais points de comportement social donnés aux citoyens par le gouvernement central. C'est 1984 de Orwell en 1000 fois pires !!!

  • Big dev le 21.01.2020 07:29 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de regles svp

Les derniers commentaires

  • Big dev le 21.01.2020 07:29 Report dénoncer ce commentaire

    Pas de regles svp

  • Nico57 le 20.01.2020 18:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui on a plutôt intérêt à réglementer et vite, sinon ça va finir comme en Chine, où le pouvoir espionne tout le monde tout le temps et partout, avec bientôt des bons et mauvais points de comportement social donnés aux citoyens par le gouvernement central. C'est 1984 de Orwell en 1000 fois pires !!!