États-Unis

05 septembre 2018 12:52; Act: 05.09.2018 17:28 Print

Facebook contribue à «protéger la démocratie»

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a détaillé les efforts du réseau social pour combattre la manipulation politique, dans une tribune.

storybild

Image d'archives de Mark Zuckerberg.

Sur ce sujet

Sur le site du imardi, Mark Zukerberg signe une tribune titrée «Protéger la démocratie est une course aux armements. Voici comment Facebook peut aider». Un texte rendu public alors que la numéro deux du groupe, Sheryl Sandberg, et le patron de Twitter, Jack Dorsey, doivent témoigner devant des parlementaires américains, mercredi.

Ces derniers les interrogeront sur «les opérations d'influence étrangère et leur utilisation des plateformes des médias», un sujet dans lequel sont empêtrés depuis deux ans les groupes de la Silicon Valley, régulièrement critiqués pour leur absence de réaction face aux campagnes de désinformation initiées depuis l'étranger.

«Course aux armements»

La participation d'un dirigeant de Google ou de sa maison mère, Alphabet, n'a pas été confirmée. Depuis peu, Google est aussi la cible du président Donald Trump, qui accuse le moteur de recherche de truquer ses résultats au profit des médias «de gauche».

«Des entreprises comme Facebook font face à des adversaires sophistiqués et bien financés, qui deviennent de plus en plus malins avec le temps», écrit Mark Zuckerberg, dans sa tribune. «C'est une course aux armements et il faudra unir les forces des secteurs publics et privés américains, afin de protéger la démocratie américaine des ingérences extérieures», ajoute-t-il, reprenant une formule lancée lors de sa propre audition à Washington au printemps.

Mesures contre la manipulation

Dans son texte, et comme il le fait régulièrement désormais, il énumère aussi les mesures destinées à lutter contre la manipulation: fact-checking, chasse aux faux comptes, vérification poussée des annonceurs...

Les services américains de renseignements et des commissions d'enquête parlementaires ont affirmé que le Kremlin était derrière les tentatives de manipulation de l'opinion publique via Facebook en 2016, ce que Moscou a toujours fermement nié. Facebook, Twitter et Google ont aussi plus récemment mis en lumière les activités de propagande de l'Iran.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • has6 le 05.09.2018 22:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si la démocratie dans nos pays c’est comme le père noel faut aller ailleurs

  • realite le 05.09.2018 19:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La démocratie c’est comme le Père Noël ..

  • TontonB le 05.09.2018 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    C'est du second degré ?

Les derniers commentaires

  • has6 le 05.09.2018 22:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Si la démocratie dans nos pays c’est comme le père noel faut aller ailleurs

  • realite le 05.09.2018 19:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La démocratie c’est comme le Père Noël ..

  • TontonB le 05.09.2018 13:36 Report dénoncer ce commentaire

    C'est du second degré ?