Données privées

14 août 2019 08:45; Act: 14.08.2019 09:23 Print

Facebook écoutait bien certaines discussions

Le premier réseau social a reconnu avoir fait retranscrire des enregistrements sonores anonymisés, avec l'autorisation des usagers. La pratique a été gelée.

storybild

Des conversations émises sur Messenger (filiale de Facebook) ont été retranscrites. (photo: AFP/Martin Bureau)

Sur ce sujet
Une faute?

Facebook a payé des centaines de sous-traitants pour transcrire des extraits sonores de conversations de certains usagers, révèle mardi l'agence Bloomberg, bien que le premier réseau social au monde ait longtemps nié agir de la sorte pour mieux calibrer ses publicités ou pages d'informations. Dans un communiqué transmis à l'agence financière, Facebook reconnaît avoir fait transcrire des enregistrements sonores de conversations (avec l'autorisation des usagers), mais affirme avoir mis fin à cette pratique.

«Tout comme Apple ou Google, nous avons gelé la pratique de faire écouter les enregistrements sonores par des humains la semaine dernière», explique le réseau social. Facebook explique avoir eu l'autorisation de procéder à la transcription de leur conversation par des usagers de son application Messenger. Les sous-traitants vérifiaient si l'intelligence artificielle du réseau interprétait correctement les messages qui avaient été rendus anonymes.

Selon Bloomberg, les employés qui sont chargés de la transcription s'inquiètent des implications éthiques de leur travail, n'étant ni informés de l'origine des enregistrements des conversations, ni de l'usage qu'en fait l'entreprise fondée par Mark Zuckerberg. Amazon, Apple et Google, qui vendent des assistants vocaux, avaient déjà reconnu faire de même pour améliorer les réponses de leurs applications. Apple et Google ont indiqué avoir abandonné la pratique. Facebook, qui vient de payer une amende record de cinq milliards de dollars aux autorités fédérales américaines pour un mauvais usage des données privées, a longtemps nié utiliser des enregistrements audio pour pouvoir mieux cibler ses publicités.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Andann le 14.08.2019 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    ben je ne suis membre de Facebook et je ne vais jamais l'être!

  • Jérôme le 14.08.2019 09:00 Report dénoncer ce commentaire

    Vive les réseaux sociaux !

  • Sandro le 14.08.2019 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    Yeah, et oh combien de gens restent, malgré tout, que le Grand Frère n'observe/n'écoute pas. MDR !

Les derniers commentaires

  • silence le 16.08.2019 07:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fb est la plus dangereuse des applications, et en plus sur certains téléphones dits...intelligents, c'est installé d'office... ainsi soit il...

  • realite le 14.08.2019 19:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La majorité des abonnés qui vont lire cet article vont restes abonnés . Mais réveillez vous svp !

    • MacDyver le 15.08.2019 11:15 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai vu une émission qui a montré comment un informaticien a réussi à "hacker" un compte FB endéans quelques minutes. Donc, soit on accepte soit on se désabonne. Mais qu'on vient surtout pas pleurnicher.

    • silence le 16.08.2019 07:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Hacker, et c'était quoi ce procédé ?

  • Sandro le 14.08.2019 16:14 Report dénoncer ce commentaire

    Yeah, et oh combien de gens restent, malgré tout, que le Grand Frère n'observe/n'écoute pas. MDR !

  • Andann le 14.08.2019 10:42 Report dénoncer ce commentaire

    ben je ne suis membre de Facebook et je ne vais jamais l'être!

  • Jérôme le 14.08.2019 09:00 Report dénoncer ce commentaire

    Vive les réseaux sociaux !