Vie privée

10 janvier 2014 12:12; Act: 10.01.2014 13:17 Print

Facebook enterre ses «actualités sponsorisées»

À compter du 9 avril prochain, le mastodonte des réseaux sociaux abandonnera ses publicités controversées qui utilisent l'image des utilisateurs à leur insu.

storybild

Facebook, avec ici son président Mark Zuckerberg, a décidé de supprimer une forme de publicité fortement critiquée depuis son introduction en 2011. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Bonne nouvelle pour les membres de Facebook attachés à la protection de leur vie privée. Le réseau social a annoncé dans un billet de blog destiné aux développeurs qu'il mettra fin à ses actualités sponsorisées tant décriées, à partir du 9 avril prochain, rapporte le site spécialisé Cnet.

Lancées début 2011, ces publicités ont rapidement fait l'objet d'une plainte collective. Elle a abouti, en août 2013, à un accord de 20 millions de dollars entre Facebook et les plaignants pour éviter un procès.

En pratique, ce système permet de transformer les membres du réseau social en ambassadeurs d'une marque à leur insu. Si un utilisateur en mentionne une dans un statut ou aime une page d'un produit, son nom et sa photo peuvent être associés à une publicité affichée dans le flux d'actualité de leurs «amis».

(L'essentiel Online/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • RamBo le 10.01.2014 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    Pour reprendre votre 1ière phrase: Quelqu'un qui veut protéger sa vie privée n'ouvre tout simplement pas de compte auprès d'un site dit "social".

Les derniers commentaires

  • RamBo le 10.01.2014 15:35 Report dénoncer ce commentaire

    Pour reprendre votre 1ière phrase: Quelqu'un qui veut protéger sa vie privée n'ouvre tout simplement pas de compte auprès d'un site dit "social".

    • Robin woude le 10.01.2014 19:28 Report dénoncer ce commentaire

      Datarmine propose une extension gratuite qui permet de sécuriser ses publications sur n'importe quel réseau social...

    • RamBo le 10.01.2014 21:48 Report dénoncer ce commentaire

      @Robin woudele 10.01.2014 19:28: Faut être fou d'y croire.