Fuite des jeunes

24 juillet 2021 09:13; Act: 24.07.2021 15:12 Print

Facebook est-​​il vraiment devenu «ringard»?

Facebook débloque un milliard de dollars pour payer des créateurs de contenus qui les diffusent sur sa plateforme. Stratégie pour redevenir cool et à la mode.

storybild

L'audience, en majorité très jeune, est partie vers d'autres plateformes, participant au sentiment que Facebook, pour la génération Z, n'est qu'un site ringard où se trouvent leurs parents. (photo: Pexels)

Sur ce sujet
Une faute?

«Sur notre marché, Facebook est plutôt ringard»: comme beaucoup d'influenceurs sur Internet, le comédien kényan Mark Mwas a été surpris à l'annonce du lancement par Facebook d'un fonds d'un milliard de dollars pour rémunérer des créateurs de contenus comme lui. Le jeune homme de 25 ans, suivi par plus de 160 000 personnes sur TikTok, où il parle de sa vie d'étudiant dans un mélange de swahili, d'anglais et d'argot, reste sceptique quant à sa capacité à entraîner son public sur le réseau social.

«Ma mère est sur Facebook, mais ne connaît pas TikTok. Mon contenu est conçu pour des "millennials", qui préfèrent d'autres plateformes», a-t-il expliqué à l'AFP par courriel. Facebook a annoncé, la semaine dernière, qu'il débloquait un milliard de dollars (850 millions d'euros) pour payer des créateurs de contenus qui les diffusent sur sa plateforme, dans des domaines aussi variés que l'humour, la mode ou les jeux vidéo, jusqu'en 2022.

Le retard de Facebook

YouTube, TikTok et Snapchat se livrent déjà une bataille féroce pour attirer des personnalités et leur communauté, qui peuvent leur rapporter de juteux revenus publicitaires. En novembre 2020, Snapchat a commencé à dépenser un million de dollars par jour pour ses créateurs de contenus les plus en vue, même si les paiements se sont un peu tassés depuis. Les vidéastes sur YouTube peuvent aussi recevoir depuis 2007 une petite portion des milliards de revenus publicitaires que génère le site.

Facebook n'a, lui, commencé à rémunérer des vidéos populaires qu'en 2017. Sa filiale Instagram n'a même commencé à partager une partie de ses revenus publicitaires que l'année dernière: les influenceurs s'y rémunèrent principalement par des partenariats négociés directement avec des marques. Joe Gagliese, cofondateur de l'agence pour influenceurs Viral Nation, n'est pas surpris du retard de Facebook.

Redevenir à la mode

Créé en 2004, le groupe de Mark Zuckerberg avait déjà construit un modèle publicitaire solide lorsque les premiers influenceurs ont commencé à percer sur les réseaux et les courtiser n'était pas essentiel pour «le cœur du business» de l'entreprise, souligne M. Gagliese. Mais en même temps que les créateurs, c'est leur audience, en majorité très jeune, qui est partie vers d'autres plateformes, participant au sentiment que Facebook, pour la génération Z, n'est qu'un site ringard où se trouvent leurs parents.

La proportion de personnes âgées de plus de 65 ans sur Facebook a d'ailleurs augmenté d'environ un quart au cours de l'année écoulée, soit deux fois plus vite que la progression moyenne toutes tranches d'âges confondues, selon le rapport Digital 2021 de We Are Social et Hootsuite.

Lors du premier semestre 2021, le chinois TikTok a été l'application la plus téléchargée, selon le cabinet américain Sensor Tower. Il a largement remplacé Facebook au titre d'initiateur des modes sur les réseaux sociaux, surtout pendant la pandémie, lorsque ses courtes vidéos de danse ont allégé l'atmosphère pour des millions de personnes. Dans ce contexte, l'un des objectifs du pari à un milliard de dollars de Facebook semble être de redevenir à la mode et de cesser l'exode des plus jeunes.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Unicorn le 25.07.2021 11:21 Report dénoncer ce commentaire

    Facebook est ringard depuis le jour de sa création.

  • MMarcel le 24.07.2021 18:45 Report dénoncer ce commentaire

    le véritable problème avec les réseaux sociaux, c'est que les gens vivent par procuration et ne profitent pas pleinement des plaisirs de la vie tout simplement !!! Pour vivre heureux , vivons cachés au maximum , je peut vous assurer que c'est bien plus jouissif et cela évite beaucoup de problèmes !!!

  • Carlo le 24.07.2021 13:40 Report dénoncer ce commentaire

    A se dire qu'au 21ième siècle, de nombreux gens se sont rendus complètement dépendants de tout ce cirque de digitalisation. Humanité, ou est restée ta dignité ?

Les derniers commentaires

  • Old Joker le 26.07.2021 17:10 Report dénoncer ce commentaire

    Ah, ses sacrés "millennials"...! Ils pointent du doigt les vieux, en disant que c'est eux qui ont détruit la (leur) terre... Et qui produit 5gr de CO2/minute? Bingo: TikTok. FB est en-dessous du gramme de CO2/minute. Mais c'est les vieux qui ont détruit le monde, n'est-ce-pas? Rira bien qui rira le dernier...si ce n'était pas tellement triste. En tout cas c'est pas ainsi qu'ils vont sauver le monde!

  • Eliane le 26.07.2021 13:29 Report dénoncer ce commentaire

    Facebook (comme les autres aussi) est comme un cancer. Bien que les chances de guérir d'un vrai cancer sont plus élevées.

  • Loool le 26.07.2021 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    Depuis le temps.....

  • Je dis ça le 26.07.2021 09:36 Report dénoncer ce commentaire

    FB c'est comme beaucoup de choses, à consommer avec modération. PS: Je ne suis pas sur FB

  • Voilà le 26.07.2021 09:34 Report dénoncer ce commentaire

    Un collègue de travail n'était pas au courant qu'une fête était en préparation pour son frère, car tous communiquait par FB et lui n'y est pas. Il l'a appris par pur hasard.

    • Bernard le 26.07.2021 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      Ce qui montre le niveau d'intelligence de l'Homme au 21ième siècle. Et je ne parle pas de votre collègue de travail ............