Mark Zuckerberg

25 janvier 2019 07:04; Act: 25.01.2019 11:42 Print

Facebook «ne vend pas les données personnelles»

Dans une tribune publiée par plusieurs médias, le patron de Facebook répond aux critiques contre le réseau social.

storybild

Mark Zuckerberg, à Paris, le 24 mars 2018.

Sur ce sujet
Une faute?

Mark Zuckerberg a une nouvelle fois assuré jeudi que Facebook ne vendait pas les données personnelles de ses usagers, énième exercice de pédagogie destiné à répondre aux critiques les plus récurrentes adressées au réseau social. «Ces derniers temps, beaucoup de questions ont émergé autour de notre modèle économique, c'est pourquoi je souhaite clarifier la manière dont nous fonctionnons», écrit le jeune patron, dans une tribune diffusée jeudi soir par le Wall Street Journal, Le Monde et d'autres titres européens, à l'occasion du quinzième anniversaire du réseau social, le 4 février.

Expliquant que la publicité, base de ce modèle, permet de financer le service et donc de le proposer gratuitement, le cofondateur de Facebook justifie aussi la collecte de données personnelles de la façon suivante: «Les gens nous disent que s'ils doivent voir des publicités, celles-ci doivent être pertinentes pour eux». «Pour cela, nous devons comprendre leurs centres d'intérêt», poursuit-il dans la version française du texte publié par Le Monde.

«Ce modèle peut sembler opaque»

Pour autant, «nous ne vendons pas les données des gens, contrairement à ce qui est souvent rapporté», dit-il encore en réponse à l'une des critiques les plus fréquemment adressées à Facebook, surtout depuis le scandale Cambridge Analytica, autour de la fuite de données à l'insu des utilisateurs.

Facebook ne fournit en effet pas les données elle-mêmes aux annonceurs publicitaires ou autres tierces parties. Ce qu'il facture, c'est l'accès aux usagers, ciblés grâce aux données personnelles collectées et détenues par le réseau aux 2,3 milliards d'utilisateurs. Avec ces données, Facebook crée «des catégories - par exemple, personne aimant le jardinage et vivant en Espagne - à partir des pages qu'ils aiment ou encore des contenus sur lesquels ils cliquent», explique Mark Zuckerberg, reconnaissant que «ce modèle peut sembler opaque».

(L'essentiel/nxp/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gluon du trou le 25.01.2019 07:21 Report dénoncer ce commentaire

    oui bon il ne les vend pas mais il les loue quoi ...

  • Grand Maître le 25.01.2019 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et tout le monde y croit surtout les gogos. Même les BANQUES ,radios etc... ont des pages FB.Alors je vous laisse imaginer la suite.

  • Jeu de mots le 25.01.2019 14:45 Report dénoncer ce commentaire

    La salle de sport ne vous vend pas un ventre plat et des muscles, elle vous donne accès à son matériel, libre à vous de choisir comment et quand l'utiliser. Ici c'est pareil, FB ne vend les données directement, les sociétés payent un abonnement pour accéder aux données et prennent ce qu'elles souhaitent.

Les derniers commentaires

  • Jeu de mots le 25.01.2019 14:45 Report dénoncer ce commentaire

    La salle de sport ne vous vend pas un ventre plat et des muscles, elle vous donne accès à son matériel, libre à vous de choisir comment et quand l'utiliser. Ici c'est pareil, FB ne vend les données directement, les sociétés payent un abonnement pour accéder aux données et prennent ce qu'elles souhaitent.

  • Sandro le 25.01.2019 12:56 Report dénoncer ce commentaire

    Merci Marc. Là, je suis rassuré !

  • Egaalwaat le 25.01.2019 12:23 Report dénoncer ce commentaire

    c'est vraiment un altruiste, il travaille sans rien gagner!

  • Fred le 25.01.2019 11:41 Report dénoncer ce commentaire

    Si le modèle Facebook vous dérange, il vous suffit de ne pas l'utiliser...

    • Lilly-Jo le 25.01.2019 20:47 Report dénoncer ce commentaire

      Et mes amis alors ? Ils croiront que je suis fâché, ou même décédé. Je dois dire "coucou" à mes amis. Une vie sans amis n'est pas une vraie vie.

  • Grand Maître le 25.01.2019 10:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et tout le monde y croit surtout les gogos. Même les BANQUES ,radios etc... ont des pages FB.Alors je vous laisse imaginer la suite.