Faille «volontaire»

03 mars 2015 15:55; Act: 03.03.2015 16:34 Print

Facebook peut accéder à votre compte librement

Ce problème de sécurité n'est pas ouvert à tout le monde, bien heureusement, mais il reste tout de même conséquent: les employés de Facebook peuvent ouvrir votre compte sans mot de passe.

storybild

L'utilisation abusive de ce privilège donnerait lieu à un licenciement de l'employé. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

C'est le producteur Paavo Siljamäki qui a annoncé la semaine dernière cette faille de sécurité. Alors qu'il visitait les locaux de Facebook, un des employés lui a demandé s'il pouvait accéder à son compte pour vérifier des détails de son profil. Et sans même avoir le mot de passe pour ouvrir la session, le technicien s'est connecté sans problème et a regardé le contenu privé du Britannique.

Une découverte qui a étonné le producteur, aussi DJ d'une maison de disques anglaise. Selon lui, cette faille de sécurité est bien contrôlée. En effet, elle n'est censée être utilisée que pour dépanner un client bloqué en cas de problème. Ce qui inquiète le DJ, c'est qu'une fois reconnecté sur son compte de chez lui, il n'y avait pas de traces de cette connexion «pirate» dans le rapport de sessions ouvertes, que chaque utilisateur peut vérifier dans ses paramètres.

Facebook s'est empressé de corriger le tir sur Venturebeat.com en précisant, assez justement d'ailleurs, que la connexion s'est faite suite à l'accord donné par le propriétaire du profil. «Nous avons des contrôles administratifs, techniques et physiques très rigoureux quant à l'accès aux informations de nos utilisateurs», ajoute le porte-parole de l'entreprise, qui précise que ce droit n'est pas accordé à tous les employés de Facebook. Si l'utilisation abusive de ce privilège donnera lieu à un licenciement de la compagnie, personne n'est à l'abri d'une utilisation malveillante d'un technicien...

(Jonathan Vaucher/L'essentiel)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

Les commentaires les plus populaires

  • polux le 03.03.2015 18:44 Report dénoncer ce commentaire

    mort de rire..... le jour ou Face book rimera avec sécurité et données privées je prendrai des vacances au frais de mon boss :-)

  • ..060413.. le 03.03.2015 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Haha grave!

  • hote le 04.03.2015 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah bon sérieux ! Faut vite que j enleve les photos de mon chat tout nu!

Les derniers commentaires

  • hote le 04.03.2015 15:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah bon sérieux ! Faut vite que j enleve les photos de mon chat tout nu!

  • ..060413.. le 03.03.2015 19:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Haha grave!

  • polux le 03.03.2015 18:44 Report dénoncer ce commentaire

    mort de rire..... le jour ou Face book rimera avec sécurité et données privées je prendrai des vacances au frais de mon boss :-)

    • castor le 04.03.2015 16:16 Report dénoncer ce commentaire

      Exact - c'est pourquoi je n'aurai jamais Facebook !