Réseaux sociaux

08 octobre 2014 09:49; Act: 08.10.2014 11:24 Print

Facebook s'attaque à la publicité mobile

Mark Zuckerberg a lancé mardi une plateforme permettant aux annonceurs d'exploiter les données qu'ils rassemblent sur les internautes pour cibler des publicités dans des applications.

storybild

En 2014, Facebook devrait s'octroyer 20,4% du marché mondial de la publicité mobile. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Facebook avait commencé à tester cette plateforme, baptisée Audience Network, en avril avec un petit nombre d'annonceurs et de développeurs d'applications aux États-Unis. Il l'a rendue disponible mardi pour tous les annonceurs et développeurs d'applications à l'échelle mondiale, a précisé une porte-parole. Audience Network permet aux plus de 1,5 million d'annonceurs qui diffusent déjà des publicités sur le fil d'actualité des membres de Facebook d'étendre leur campagne à l'extérieur du réseau, dans des applications développées par des tiers, explique Facebook dans un message publié sur son site. Concrètement, quand un utilisateur accède à une application participant à Audience Network, celle-ci envoie un signal à Facebook qui identifie l'appareil mobile utilisé, détermine s'il est lié à un compte sur son réseau, et sélectionne le cas échéant une publicité adaptée à l'identité de son propriétaire.

«Cela signifie que les publicités correspondent aux intérêts des gens, comme elles le font sur Facebook. Cela signifie aussi que les gens sont plus susceptibles d'y réagir», fait valoir le réseau, qui affirme préserver l'anonymat de ses utilisateurs vis-à-vis des publicitaires. Les applications sont un moyen de plus en plus populaire d'accéder à Internet depuis les appareils mobiles, en particulier les smartphones dont les petits écrans ne permettent pas d'afficher les pages web classiques aussi bien que sur un ordinateur traditionnel.

«Avec l'expansion d'Audience Network, les publicitaires obtiennent ce qu'ils espéraient: la capacité d'utiliser les riches données collectées par les réseaux sociaux sur leurs utilisateurs pour atteindre des consommateurs non seulement sur Facebook, mais aussi sur d'autres applications et services mobiles», a commenté Debra Aho Williamson, une analyste de la société de recherche eMarketer. Les recettes publicitaires mobiles de Facebook sont en très forte croissance depuis plusieurs trimestres, ce qui a permis un net rebond de son cours de Bourse après des débuts difficiles à Wall Street en 2012. Facebook devrait s'octroyer 20,4% du marché mondial de la publicité mobile cette année, après 16,5% en 2013, estime eMarketer. Le numéro un mondial Google devrait parallèlement voir sa part du marché passer de 46,4% à 44,6%.

(L'essentiel/AFP)