Call of Duty

03 septembre 2021 13:41; Act: 03.09.2021 14:02 Print

«Si vous trichez, nous venons vous chercher»

Activision, éditeur du jeu «Call of Duty: Warzone», a publié une vidéo pour se moquer d’un tricheur banni et annoncer l’arrivée d’un système antitriche.

Sur ce sujet
Une faute?

Véritable fléau des jeux multijoueurs, le recours à la triche ruine depuis longtemps les parties des joueurs dans «Call of Duty: Warzone», mais ses créateurs promettent d’y mettre un terme en s’attaquant aux personnes qui ne respectent pas les règles. «Ce n’est pas un exercice: si vous trichez, nous venons vous chercher», a récemment averti le compte Twitter officiel du jeu «Call of Duty» en publiant une vidéo pour se vanter de son dispositif antitriche.

Elle se moque publiquement d’un tricheur, le célèbre tiktokeur Rush360, en le montrant en train de se plaindre auprès de sa communauté de ne plus pouvoir jouer à «Call of Duty: Warzone», même en créant de nouveaux comptes, les développeurs du populaire jeu gratuit de battle royale ayant procédé à un bannissement total (IP et matériel).

«Les vagues de bannissement sont en cours et l’antitriche sur PC arrivera dans #Warzone plus tard cette année», a rappelé une nouvelle fois dans son tweet l’équipe d’Activision, éditeur du célèbre jeu qui a récemment procédé à une vague de 100 000 bannissements de compte. En guise de mise en garde, sa vidéo se termine sur le message suivant: «Nous savons ce que vous faites, nous venons vous chercher».

(L'essentiel/man)