Android

31 janvier 2018 14:51; Act: 31.01.2018 14:53 Print

Google a supprimé plus de 700 000 apps en 2017

L'an dernier, le géant du web a retiré de sa boutique en ligne Google Play 70% d'apps malicieuses en plus qu'en 2016.

storybild

Google continue à faire le ménage sur sa plateforme Android.

Une faute?

La traque de Google contre les apps malveillantes n'a pas faibli l'année dernière. La firme de Mountain View a ainsi annoncé avoir supprimé de son magasin en ligne Google Play plus de 700 000 apps qui violaient les règles de sa plateforme, en 2017. Un chiffre en hausse de 70% par rapport à 2016, explique Google dans un billet sur son blog destiné aux développeurs.

«99% des applications avec du contenu abusif ont été identifiées et rejetées avant que quiconque n'ait pu les installer», explique Andrew Ahn, chef de produit au sein de la division Google Play. Parmi les suppressions figuraient des apps copiant de célèbres services dans le but de profiter de leur notoriété et tromper les utilisateurs de smartphones et tablettes Android. D'autres intégraient ou faisaient la promotion de contenus inappropriés, telles que de la pornographie, de la «violence extrême», de la haine ou des «activités illégales». Enfin, une quantité plus réduite embarquaient des logiciels potentiellement dangereux, comme des virus ou des solutions de «phishing» visant à récupérer des informations personnelles des utilisateurs.

«Nous n'avons pas seulement retiré davantage d'applications, nous avons aussi pu les identifier et réagir plus vite», précise le responsable de Google. «Cela a été possible grâce à des améliorations significatives de notre capacité à détecter les abus, tels que l'usurpation d'identité, le contenu inapproprié ou les logiciels malveillants, grâce à des nouveaux modèles et techniques de machine learning», ajoute le géant technologique américain.

(L'essentiel/man)