Navigateur Chrome

14 juin 2019 10:37; Act: 14.06.2019 11:12 Print

Google assure ne pas tuer les adblockers

Accusé de vouloir éliminer les bloqueurs de publicités («adblockers») du navigateur Chrome. Le géant du web affirme rendre ces extensions plus sûres.

storybild

Des changements de Google ont créé la controverse. (photo: ng han Guan)

Sur ce sujet
Une faute?

Google s'est fendu mercredi de plusieurs billets de blogs pour tenter de rassurer les développeurs de bloqueurs de pubs. Ils estiment que les changements prévus par la firme sur la plateforme d'extensions pour son navigateur web Chrome va tuer les adblockers.

«Nous n'empêcherons pas le développement de bloqueurs de publicité et n'empêcherons pas les utilisateurs de bloquer les publicités, a assuré Devlin Cronin de l'équipe en charge des extensions Chrome. Au lieu de cela, nous voulons aider les développeurs, y compris les bloqueurs de contenus, à écrire des extensions d'une manière qui protège la vie privée des utilisateurs».

Baptisé Manifest V3, le plan de Google prévoit en pratique le remplacement d'une technologie (Web Request API) par une nouvelle interface de programmation (Declarative Net Request API) censée être plus performante et moins gourmande en données personnelles. Avec l'ancienne technologie, «les utilisateurs autorisent Google Chrome à transmettre à l'extension toutes les informations relatives à une requête réseau (pouvant inclure des éléments tels que des e-mails, des photos ou d'autres informations privées)», a détaillé l'entreprise qui a été critiquée pour le manque de flexibilité de son nouveau logiciel.

(L'essentiel/man)