Assistants virtuels

24 août 2018 08:16; Act: 24.08.2018 10:56 Print

Google veut redonner foi en l'humanité

La firme californienne teste une nouvelle commande vocale pour son assistant virtuel Google Assistant. Elle permet de recevoir une dose d'actualités positives.

storybild

Le nouveau service est testé sur les enceintes Google Home (photo) et Google Home Mini aux États-Unis. (photo: Eric Risberg)

Sur ce sujet
Une faute?

Google propose une alternative à l'actualité quotidienne déprimante avec un nouveau service censé remonter le moral. Le géant du web teste une nouvelle fonctionnalité sous la forme d'une commande vocale pour les enceintes connectées Google Home et Google Home Mini. Baptisée «Tell me something good» («Dis-mois quelque chose de positif», en anglais), elle vise à redonner foi en l'humanité en offrant une dose de «bonnes nouvelles» aux utilisateurs.

Ces actualités «positives», qui proviennent de divers médias, sont sélectionnées par le Solutions Journalism Network, organisme à but non lucratif qui promeut le journalisme de solutions. Ce courant éditorial met en avant les initiatives apportées pour résoudre des problèmes affectant une communauté ou le monde entier, plutôt que les «mauvaises» informations. Cette pratique journalistique «met en lumière le fait que les problèmes peuvent être résolus et qu'il est possible de faire mieux», explique Google sur son blog.

Parmi les exemples donnés, Google cite les efforts de la Georgia State University pour réduire l'écart du taux de réussite entre les étudiants Blancs et Noirs. La firme parle aussi des apiculteurs de l'est de Detroit qui sont parvenus à augmenter la population d'abeilles en déclin tout en stimulant l'économie locale et de l'Islande qui a réussi à réduire la consommation d'alcool chez les adolescents, notamment en favorisant les activités parascolaires.

Google est conscient que sa fonctionnalité «Tell me something good» n'est pas une «solution magique». «Mais c'est une expérimentation qui vaut la peine d'être essayée parce que c'est de la bonne information sur du bon travail qui peut apporter du positif à votre journée», assure le groupe technologique. Disponible actuellement chez une poignée d'utilisateurs d'enceintes connectées de Google aux États-Unis, le service supervisé par son équipe Creative Lab devrait ensuite être intégré à la version mobile de Google Assistant. Son lancement dans d'autres pays n'a pour le moment pas été annoncé.

(L'essentiel/man)