Jeux vidéo

02 septembre 2019 09:09; Act: 02.09.2019 10:05 Print

IA multitâche entraînée dans le jeu «Minecraft»

Des chercheurs de Facebook et du MIT planchent sur un nouvel assistant virtuel multitâche en se servant du célèbre jeu du studio Mojang.

storybild

Le studio Mojang, à l'origine du jeu de type bac à sable «Minecraft», a été racheté par Microsoft en 2014 pour 2,5 milliards de dollars. (photo: Georg Wendt)

Sur ce sujet
Une faute?

«Minecraft», qui s'est écoulé à 170 millions d'exemplaires et revendique 90 millions de joueurs actifs mensuels, accueille un assistant virtuel. L'équipe de Facebook Research et le Massachusetts Institute of Technology (MIT) se servent en effet du jeu, qui a célébré son 10e anniversaire en mai dernier, pour entraîner une nouvelle intelligence artificielle. Le but est de créer un assistant virtuel qui soit capable de gérer une grande variété de tâches et qui ne soit pas compétent dans un seul domaine.

«Les joueurs de «Minecraft» sont créatifs et la diversité des objets fabriqués par ses joueurs est stupéfiante. Il y a des monuments, des sculptures, des temples, des montagnes russes et des paysages urbains entiers», écrivent les chercheurs, dans un document publié sur la plateforme ArXiv. Le défi pour un assistant virtuel de ce type va consister à comprendre chaque mot d'une requête d'un joueur et savoir comment l'exécuter. Les chercheurs imaginent par exemple la commande: «Construis une tour de 15 étages, puis ajoute un smiley géant à son sommet». Relativement simple, cette requête exige pourtant un haut degré de connaissances pour savoir quel objet l'assistant virtuel est censé fabriquer et comment procéder.

«Des possibilités d'apprentissage énormes»

«Mais les possibilités d'apprentissage d'une IA sont énormes», écrit la «Technology Review» du MIT, qui ajoute que les chercheurs estiment que l'environnement de «Minecraft» est parfait pour développer ce type d'apprentissage. L'IA a pour objectif d'améliorer ses compétences dans la compréhension du langage naturel et d'apprendre des interactions avec les joueurs, afin de développer de nouvelles compétences.

Une première version de cet assistant virtuel a déjà été rendue disponible sur la plateforme GitHub pour qu'elle puisse être testée par les personnes intéressées.

(L'essentiel/man)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.