En Australie

22 février 2021 08:27; Act: 22.02.2021 13:49 Print

Ils s'engagent contre la désinformation

Les géants internationaux de la tech présents en Australie ont dévoilé un code de bonnes pratiques, destinées à réduire la propagation des «fake news» sur Internet.

storybild

Le groupe de pression DIGI, qui compte Facebook, Google, Twitter, Microsoft, TikTok et Redbubble, s’est engagé à prendre une série de mesures. (photo: digi.org.au)

Sur ce sujet
Une faute?

Le groupe de pression DIGI, qui compte Facebook, Google, Twitter, Microsoft, TikTok et Redbubble, s’est engagé à prendre une série de mesures, notamment à mentionner les faux contenus sur leurs plateformes et à donner la priorité aux sources d’informations crédibles. Ils ont également accepté de suspendre ou de désactiver les faux comptes et les comptes suspects, y compris les bots (NDLR: programmes informatiques automatisés) qui diffusent sur leurs plateformes.

Ces mesures, qui codifient largement des pratiques existantes, viseraient également la publicité payante et les contenus partagés par les utilisateurs. «Tous les signataires s’engagent à prendre des mesures pour protéger les Australiens contre la désinformation en ligne et à adopter d’autres mesures évolutives pour réduire sa diffusion et sa visibilité», a déclaré le groupe, lors de la publication de ce code de 29 pages.

Il a été élaboré en réponse à une enquête gouvernementale sur le rôle des plateformes en ligne dans la diffusion de fausses informations ou de la désinformation. Ce problème est devenu particulièrement sensible lors des feux de forêts qui ont ravagé l’immense île-continent fin 2019/début 2020 et depuis le début de la pandémie de coronavirus.

Inquiétude face à la désinformation.

«Les fausses informations peuvent causer de graves dommages aux individus et à la société», a estimé l’Autorité gouvernementale chargée de la communication et des médias (ACMA), chargée de superviser la mise en œuvre de ce code.

L’ACMA a indiqué lundi qu’en 2020 plus des deux tiers des Australiens ont exprimé leur inquiétude quant à l’ampleur de la désinformation en ligne. Sa présidente, Nerida O’Loughlin, a salué l’approche «proportionnée et souple» de ce code.

Les signataires ont convenu de faire un rapport d’étape de ce code au gouvernement avant la fin juin, puis de publier des rapports annuels. Le ministre des Communications, Paul Fletcher, a averti lundi les entreprises technologiques que le gouvernement «surveillera attentivement» la mise en œuvre de ces mesures.

L’action de lutte contre la désinformation du gouvernement conservateur australien intervient au moment où il entend faire adopter une loi visant à contraindre les géants de la tech, à rémunérer les médias pour la reprise de leurs contenus d’actualité sur leurs plateformes.

(L'essentiel/AFP)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Oui Mais le 22.02.2021 12:40 Report dénoncer ce commentaire

    Quand des groupes comme ceux cité ci dessus commence a faire le tri sur ce qui a le droit d'être dit ou pas, je ne suis plus sur que nous soyons en démocratie. L'être humain a le droit de tout écouter, et ensuite de se faire sa propre opinion et de se renseigner mieux si il le souhaite... mais la nous nous dirigeons vers une dictature de la pensée...

  • Le Réaliste le 22.02.2021 14:02 Report dénoncer ce commentaire

    Ou comment imposer la pensée unique et interdire tout débats contradictoires.....

  • saru le 22.02.2021 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien ne nous empêche de réfléchir mais il faut absolument lutter contre ces personnes qui sèment de fausses informations afin de semer l’ignorance sur aucune base tangible pour je ne sais quel objectif (voir nos amis des platistes antivaxx à cause de la nanotechnologie) que l’obscurantisme retourne à l’obscurité et que le vrai savoir trouve son chemin en ce temps où tout le monde est connecté et qui sont aveugles sous le flux constant des infos en continue

Les derniers commentaires

  • saru le 22.02.2021 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien ne nous empêche de réfléchir mais il faut absolument lutter contre ces personnes qui sèment de fausses informations afin de semer l’ignorance sur aucune base tangible pour je ne sais quel objectif (voir nos amis des platistes antivaxx à cause de la nanotechnologie) que l’obscurantisme retourne à l’obscurité et que le vrai savoir trouve son chemin en ce temps où tout le monde est connecté et qui sont aveugles sous le flux constant des infos en continue

    • Rebel One le 22.02.2021 19:10 Report dénoncer ce commentaire

      C'est pour ça que je ne crois absolument rien à ce que les médias mainstream et les gouvernements nous racontent !!!

  • Le Réaliste le 22.02.2021 14:02 Report dénoncer ce commentaire

    Ou comment imposer la pensée unique et interdire tout débats contradictoires.....

  • Flo57 le 22.02.2021 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui comme la désinformation sur la COVID! Vive la pensée unique! Vive les États-Unis! Vive la démocratie!

  • Oui Mais le 22.02.2021 12:40 Report dénoncer ce commentaire

    Quand des groupes comme ceux cité ci dessus commence a faire le tri sur ce qui a le droit d'être dit ou pas, je ne suis plus sur que nous soyons en démocratie. L'être humain a le droit de tout écouter, et ensuite de se faire sa propre opinion et de se renseigner mieux si il le souhaite... mais la nous nous dirigeons vers une dictature de la pensée...