Sur YouTube

05 novembre 2018 09:41; Act: 05.11.2018 10:48 Print

Ils vous mettent au défi de sauver la planète

Une soixantaine de vidéastes stars de YouTube lancent ce lundi une campagne, relayée par «Le Parisien», afin d'inciter leurs suiveurs à mieux protéger l'environnement.

Sur ce sujet

Le mouvement baptisé «On est prêt» débutera le 15 novembre et durera jusqu'au 15 décembre. Il regroupera en tout 62 youtubeurs, dont l'influence se mesure en millions d'abonnés, Norman en rassemblant à lui seul 11 millions avec ses sketches et EnjoyPhoenix 3,4 millions. Ces vidéastes, déterminés à bouleverser leurs habitudes, se répartiront en trois catégories: ceux qui changeront leur alimentation, ceux qui stopperont l'usage des plastiques et ceux qui n'utiliseront plus leur voiture. L'idée étant que leur communauté en fassent de même, au moins pendant le mois que dure l'opération.

«On estime qu'après 30 jours, le pli est pris et que les bons gestes ont toutes les chances de rester», explique au Parisien Magali Payen, organisatrice de cette campagne. «C'est virtuellement toute la tranche d'âge 12-25 ans qui peut être touchée», souligne Eliott Lepers, l'un des coordinateurs de ce défi, imaginé après la démission de Nicolas Hulot de son poste de ministre de la Transition écologique. Ce départ «a été un choc», affirme Lénie, membre de l'équipe du Professeur Feuillage, connu pour ses chroniques écologiques sur YouTube.

«C'est un des déclics pour ne pas laisser la question essentielle du réchauffement climatique aux seules mains des politiques». «On est bien plus puissant que n'importe quel média traditionnel», renchérit El Hadj, dont les vidéos rassemblent 1,3 million d'abonnés sur Instagram. Cet humoriste a lui décidé de changer son alimentation. Fini pour lui steaks, saucisses, poulets rôtis, «je me suis renseigné, c'est ce qui fait le plus d'effet» pour l'environnement. Hélène, de la chaîne YouTube Edeni, proposera de réduire les déchets avec des solutions concrètes. «Par exemple, toujours avoir sur soi une gourde, un sac en tissu et une tasse pliable. Ce n'est pas parce qu'on ne veut pas de gobelet jetable qu'on doit refuser un café. Faire attention à l'environnement ne doit pas devenir déprimant».

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Emilie le 05.11.2018 19:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Que de commentaires négatifs, c’est navrant! Voilà une très bonne initiative que les étroits d’esprit ne peuvent pas apprécier. Bravo à ces influencers et pourvu qu’un grand nombre de leurs followers prennent et gardent de meilleures habitudes.

  • ikonoklast le 05.11.2018 11:04 Report dénoncer ce commentaire

    Et comment au passage se ramasser du fric au passage....

  • steph le 05.11.2018 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bien trop tard pour sauver notre planète…

Les derniers commentaires

  • petitevoix le 07.11.2018 07:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cest une très bonne initiative !!! Mais c’est malheureux que l être humain change grâce à l influence pas un raisonnement propre !! On est dans la génération de suiveurs !!!

  • Oggy le 06.11.2018 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo les jeunes français !

  • lulu le 06.11.2018 13:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    je suis pas prêt. .....en fait je m'en fout.

  • lynn le 06.11.2018 11:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis pour le tri des déchets, la protection de la nature et tout le reste. Mais que penser de tous ses écolos qui nous disent de ne pas utiliser les emballages plastique pour les fruits, viandes, la voiture.... mais quand ils font leurs courses, en regardant le caddie de plus près, celui-ci n’est pas très écolo : 2 poires dans une barquette, charcuterie sous vide, poisson emballé..... alors que tous ces produits peuvent être acheté au comptoir. Alors, avant de critiquer et de vouloir donner des leçons aux autres, il faut les appliquer à soi même.

    • Brandon le 06.11.2018 13:24 Report dénoncer ce commentaire

      C'est justement ce que ces youtubeurs vont tenter de faire. D'appliquer tous ce gestes pendant un mois et d'essayer d'influencer un maximum de personne. c'est pas mal comme initiative

  • No comment le 06.11.2018 08:34 Report dénoncer ce commentaire

    Merci, styx. Merci, Emilie.