Réseaux sociaux

05 décembre 2019 10:23; Act: 05.12.2019 10:44 Print

Instagram devient interdit aux moins de 13 ans

Le réseau social et application de partage d'images va désormais demander aux utilisateurs d'indiquer leur âge quand ils créent un compte.

storybild

Instagram a été créé en 2010. (photo: Josh Edelson)

Sur ce sujet
Une faute?

Afin d'empêcher les enfants de moins de 13 ans de venir sur Instagram, l'application de photos et vidéos de Facebook va désormais demander aux utilisateurs d'indiquer leur date de naissance quand ils s'inscrivent, d'après un communiqué publié mercredi. Cette information «va nous aider à assurer la sécurité des jeunes utilisateurs et à faciliter une expérience plus appropriée en termes d'âge», a déclaré la filiale californienne. L'application s'aligne ainsi sur Facebook, Snapchat et TikTok, qui requièrent aussi la date d'anniversaire lors d'une nouvelle inscription.

Mais Instagram ne mentionne pas les enfants qui se trouvent déjà potentiellement parmi les centaines de millions de membres du réseau. Elle n'évoque pas non plus de processus de vérification de l'âge ou de l'identité, comme il en existe sur d'autres applications sensibles. Il reste donc a priori possible d'entrer une fausse date de naissance.

Protéger les enfants

La date de naissance n'apparaîtra pas sur le profil. Si un utilisateur a lié ses comptes Facebook et Instagram, la date donnée au géant des réseaux sociaux sera automatiquement communiquée à la plateforme. Instagram a prévu de se servir de cette donnée supplémentaire pour «personnaliser l'expérience», avec des programmes éducatifs à destination des jeunes sur les paramètres de protection de la vie privée.

L'application renforce en outre la confidentialité des messages, en permettant aux utilisateurs de choisir qui peut les ajouter à des groupes de discussion (n'importe qui ou seulement les contacts qu'ils ont ajoutés à leur liste de personnes suivies). Les réseaux plébiscités par les jeunes, comme Snapchat, TikTok, YouTube ou Instagram, se voient régulièrement reprocher de ne pas suffisamment protéger les enfants des prédateurs en ligne, ou, plus généralement, des risques psychologiques liés à la fréquentation de ces plateformes (comparaison aux autres, harcèlement...).

(L'essentiel/man/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Censuré 57 le 05.12.2019 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    Houlà... Cela va être sans doute aussi compliqué pour un enfant de 10 ans de rentrer une fausse date de naissance que pour un ado de cliquer sur "Je suis majeur" en arrivant sur des sites pour adultes...

  • Egal Waat le 05.12.2019 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    Très efficace comme mesure

  • Sandro le 05.12.2019 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    Instagram devrait être interdit tout court !

Les derniers commentaires

  • aristoteavéraisin le 06.12.2019 15:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bien d'accord avec vous... comme tous les autres réseaux sociaux d'ailleurs... +1

  • Justme le 06.12.2019 07:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Personne vous oblige a utiliser les réseaux sociaux, parce que vous n’aimez pas ca... Personne ne devrait les utiliser... Poulalala on redescend sur terre et on arrête de se prendre pour les grands maîtres vénèrés hein!!!! Chacun est libre de vivre comme bon lui semble... Utilisez un controle parental pour vos enfants...

    • Pourquoi chercher de midi à 14h? le 06.12.2019 13:03 Report dénoncer ce commentaire

      J'ai beaucoup plus simple : pas de smartphone ni tablette ni PC avant 15-16ans, juste un "bête" GSM, et ça a très bien fonctionné!

  • regard critique le 06.12.2019 07:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La protection des données et les lois diverses européennes sur le traitement de données informatiques détruisent plus qu elles ne protègent... donc on ne peut identifier ou authentifier personne du coup les sites et apps se protegent et .... caillou dans l eau... 3 vagues sur la berge et plus rien...

  • Mgz le 05.12.2019 23:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Je suis d’accord! Les gens vivent que pour le monde virtuel.. ne savent plus aller manger et sortir sans prendre en photo pour montrer à tout le monde ce qu’ils font et où ils sont.

  • Grand Maître le 05.12.2019 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pourquoi ne demandent-il un certificat de résidence officiel ces monstres de réseaux sociaux pour accepter un utilisateur.Voilà comme cela plus de problème ni avec les mineurs, les voyous et même les terroristes....Quand on veut on peut !