Données personnelles

19 octobre 2020 11:16; Act: 19.10.2020 11:21 Print

Instagram visé par une enquête en Europe

Le réseau social se voit reprocher le fait que des numéros de téléphone et adresses e-mail de jeunes de moins de 18 ans auraient été accessibles de tous ses utilisateurs.

storybild

La Commission irlandaise pour la protection des données (DPC) a ouvert deux procédures distinctes contre Instagram, le mois dernier. (photo: AFP/Lionel Bonaventure)

Sur ce sujet
Une faute?

Le réseau social Instagram, filiale de Facebook, est visé par une enquête en Europe, à propos du traitement des données personnelles d'utilisateurs mineurs, a annoncé lundi, le régulateur irlandais. La Commission irlandaise pour la protection des données (DPC) a ouvert deux procédures distinctes, le mois dernier, après avoir reçu des plaintes selon lesquelles des numéros de téléphone et adresses e-mail de jeunes de moins de 18 ans, étaient accessibles de tous les utilisateurs sur le réseau, selon un communiqué.

Le régulateur irlandais (l'équivalent de la Cnil française) supervise pour le compte de l'UE Facebook, puisque ce dernier a son siège régional en Irlande. «Instagram est un réseau social qui est très utilisé par des enfants en Irlande et à travers l'Europe», rappelle Graham Doyle, un des responsables du régulateur. «La DPC a activement regardé les plaintes reçues de la part d'individus et a identifié des problèmes potentiels liés au traitement des données personnelles des enfants sur Instagram, ce qui nécessite davantage d'examens», a-t-il complété. De son côté Facebook n'avait pour l'heure pas donné suite aux sollicitations de l'AFP.

La DPC va déterminer si l'application a mis en place les garde-fous nécessaires pour protéger les données des utilisateurs, surtout s'il s'agit de mineurs, alors qu'il faut avoir au moins 13 ans pour ouvrir un compte sur Instagram. Le régulateur va vérifier en outre que le réseau social respecte le Règlement européen sur la protection des données (RGPD) concernant la configuration des profils et des comptes. La BBC indique qu'en 2019 le spécialiste des données David Stier avait conclu, après l'analyse de 200 000 comptes dans le monde, que les utilisateurs de moins de 18 ans avaient la possibilité trop facilement de basculer vers un compte professionnel. Ce type de compte exige des utilisateurs qu'ils rendent publiques leurs coordonnées, ce qui signifie qu'elles sont visibles de tous sur le réseau social.

(L'essentiel/afp)

Vous venez de publier un commentaire sur notre site et nous vous en remercions. Les messages sont vérifiés avant publication. Afin de s’assurer de la publication de votre message, vous devez cependant respecter certains points.

«Mon commentaire n’a pas été publié, pourquoi?»

Notre équipe doit traiter plusieurs milliers de commentaires chaque jour. Il peut y avoir un certain délai entre le moment où vous l’envoyez et le moment où notre équipe le valide. Si votre message n’a pas été publié après plus de 72h d’attente, il peut avoir été jugé inapproprié. L’essentiel se réserve le droit de ne pas publier un message sans préavis ni justification. A l’inverse, vous pouvez nous contacter pour supprimer un message que vous avez envoyé.

«Comment s’assurer de la validation de mon message?»

Votre message doit respecter la législation en vigueur et ne pas contenir d’incitation à la haine ou de discrimination, d’insultes, de messages racistes ou haineux, homophobes ou stigmatisants. Vous devez aussi respecter le droit d’auteur et le copyright. Les commentaires doivent être rédigés en français, luxembourgeois, allemand ou anglais, et d’une façon compréhensible par tous. Les messages avec des abus de ponctuation, majuscules ou langages SMS sont interdits. Les messages hors-sujet avec l’article seront également supprimés.

Je ne suis pas d’accord avec votre modération, que dois-je faire?

Dans votre commentaire, toute référence à une décision de modération ou question à l’équipe sera supprimée. De plus, les commentateurs doivent respecter les autres internautes tout comme les journalistes de la rédaction. Tout message agressif ou attaque personnelle envers un membre de la communauté sera donc supprimé. Si malgré tout, vous estimez que votre commentaire a été injustement supprimé, vous pouvez nous contacter sur Facebook ou par mail sur feedback@lessentiel.lu Enfin, si vous estimez qu’un message publié est contraire à cette charte, utilisez le bouton d’alerte associé au message litigieux.

«Ai-je le droit de faire de la promotion pour mes activités ou mes croyances?»

Les liens commerciaux et messages publicitaires seront supprimés des commentaires. L’équipe de modération ne tolérera aucun message de prosélytisme, que ce soit pour un parti politique, une religion ou une croyance. Enfin, ne communiquez pas d’informations personnelles dans vos pseudos ou messages (numéro de téléphone, nom de famille, email etc).

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 48 heures a été désactivé en raison du très grand nombre de commentaires que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sarah le 19.10.2020 11:30 Report dénoncer ce commentaire

    Quand va-t-on fermer cette plate forme espionne et partie prise de manipulations en tous genres ?

  • gazeleau le 19.10.2020 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    si manquements ont été , il faut appliquer de sévères sanctions, que le rgpd soit pris au sérieux. Le RGPD est un très bon outil, mais il faut en parallèle des sanctions pour ceux qui s'en moquent.

Les derniers commentaires

  • gazeleau le 19.10.2020 15:43 Report dénoncer ce commentaire

    si manquements ont été , il faut appliquer de sévères sanctions, que le rgpd soit pris au sérieux. Le RGPD est un très bon outil, mais il faut en parallèle des sanctions pour ceux qui s'en moquent.

  • Sarah le 19.10.2020 11:30 Report dénoncer ce commentaire

    Quand va-t-on fermer cette plate forme espionne et partie prise de manipulations en tous genres ?